Partager l'article

Elea Jeanne Schmitter : un autre regard

Le travail de la photographe Elea Jeanne Schmitter négocie avec les normes sociales et de représentation. Actuellement exposée à la galerie Paris-Beijing, les corps et les images léchées de sa série 40 ans 70 kg n’ont d’autre but que de nier l’apparente neutralité qu’ils dégagent, en se confrontant aux extraits du livre Invisible Women de Caroline Criado-Perez (2019). Car ces corps sont féminins, et le livre démontre statistiquement les biais dangereux de l’universel masculin pour le design ou la santé. Cadrages soignés, couleurs saturées, peaux adoucies, lumière maîtrisée, l’image parle une langue que nous connaissons. Elea Jeanne Schmitter flirte avec le glamour publicitaire, mais illustre une vérité violente. L’œuvre offre ainsi plusieurs strates de lecture et de contemplation.

Faire Corps – Galerie Paris-Beijing
Jusqu’au 18 décembre 2021
Exposition collective, commissariat Camille Bardin

http://www.galerieparisbeijing.com
https://www.eleajeanneschmitter.com

Par Ana Bordenave

ABONNEZ VOUS À LA NEWSLETTER

THE VINTAGE FURNITURE
VENTE DE MOBILIER VINTAGE
Grande sélection de meubles, luminaires et décoration vintage. Grands designers scandinaves www.thevintagefurniture.com