Partager l'article

ZOOM SUR L’ARCHITECTURE LUNAIRE DE LA BOUTIQUE JOHN LOBB 

De Paris à New York et Los Angeles en passant par Tokyo, la maison Lobb compte 19 magasins à travers le monde. Tout commença en 1851, date de création de la maison, quand le fondateur se rendit à pied des Cornouailles, sa région natale, jusqu’à Londres où il débuta sa carrière de bottier. Il se dirigea ensuite vers l’Australie en pleine ruée vers l’or où il créa une chaussure au talon creux, conçue ainsi pour permettre aux mineurs d’y cacher des pépites d’or. De retour dans son pays, il devint le chausseur officiel du prince de Galles. 

©Julien T Hamon
©Julien T Hamon

Un siècle plus tard, Hermès se porte acquéreur de la marque. Depuis le 1er juin 2021, la maison Lobb a ouvert une boutique rue François-1er dans le 8e arrondissement de Paris. C’est le collectif d’architectes Ciguë qui s’est vu confier la conception des trois espaces du magasin : prêt-à-porter, à la demande et sur mesure. Les créations sur mesure sont réalisées dans l’atelier parisien de la rue de Mogador. 

©Julien T Hamon

L’écrin de 100 m2 a des airs lunaires, la boutique est parée de murs et d’étagères en enduit de plâtre, et des étagères circulaires en lave émaillée blanche, une capsule centrale en noyer et acier ainsi que des encoches lumineuses dans les plafonds procurent à l’espace toute sa singularité. L’on pourrait presque habiter le lieu, semblable à un appartement parisien : une grande table en pierre bleue Azul Bahia est posée sur une moquette beige et fait également écho aux rideaux en laine feutrée crème. 

©Maris Mezulis

Les velours bleu nuit des assises réchauffent la pièce tout en évoquant cet aspect cosmogonique que les architectes ont voulu donner au lieu. Les éclairages, les tons blancs, beiges et les touches d’argenté et de doré rappellent les couleurs de cet astre nocturne tant aimé. La table en laiton doré et en noyer massif contraste avec les bleus et les tons blancs de la pièce. La boutique-atelier devient un espace hors du temps, comme venue d’une autre galaxie d’où l’on ressort transcendé.

©Maris Mezulis

Flora di Carlo 

Boutique John Lobb
51, rue François-1er, Paris 1er 

France, Paris

https://www.johnlobb.com/fr_fr

https://cigue.net/fr/studio/infos

ABONNEZ VOUS À LA NEWSLETTER