Partager l'article

QU’IMPORTE L’IVRESSE, POURVU QU’ON AIT LE FLACON

À l’image des tendances olfactives, l’écrin des parfums n’a cessé d’évoluer au fil des décennies. Depuis les années folles, marquées par Lalique ou Baccarat, les designers ont imprégné leur époque de leur créativité. Un talent qui se réinvente encore à l’heure actuelle, en pleine urgence écologique.

C’est au début du XXe siècle que le flacon de parfum prend ses lettres de noblesse, notamment grâce au verrier René Lalique. Il signe pour Coty, Molinard ou Houbigant des flacons qui épousent le style de l’Art nouveau, alors très en vogue. Par ailleurs, la maison Guerlain s’adresse à Baccarat pour habiller ses créations de somptueux écrins.

Un art qui se renouvelle pendant la période de l’après-guerre avec des artistes tels que Pierre Dinand. En plus de soixante ans de création, il signe 700 designs de flacons, dont ceux d’Eau Sauvage de Dior, de Calandre de Paco Rabanne ou d’Opium d’Yves Saint Laurent. Depuis 2015, son petit- fils, Jules, œuvre à ses côtés, enrichissant le savoir-faire familial de la modélisation 3D. Ensemble, ils dessinent les flacons de marques confidentielles telles que Maison Rebatchi ou les Eaux Primordiales. 

Si la parfumerie de niche innove sur le plan olfactif, elle bouscule aussi les codes du design… En privilégiant des flacons épurés, comme le fit Gabrielle Chanel un siècle plus tôt, pour dépouiller le flacon de tout ornement afin de sublimer l’essentiel, le parfum. Les flacons de la marque Matière Première s’inspirent par exemple des fioles d’ingrédients utilisées par les parfumeurs, dont le moule a été réalisé sur mesure par le verrier Waltersperger. 

Depuis plus de vingt ans, l’agence Centdegrés s’entoure des meilleurs experts pour concevoir des flacons originaux. À l’image de celui, superbe, de La Panthère de Cartier (2014), né d’un partenariat avec le groupe Pochet, dont le savoir-faire innovant a permis de sculpter l’intérieur du flacon. Paco Rabanne crée l’événement avec la Pacollection en 2019, une gamme de six fragrances vêtues d’un flacon souple breveté. 

Les enjeux écologiques amènent, enfin, les designers à favoriser l’emploi de verre recyclé, de pompes dévissables et de flacons rechargeables. La maison Chanel s’est notamment adressée à Sulapac pour le packaging de ses Eaux, au verre très léger et aux capots tissés de matières végétales. La marque a aussi lancé une édition limitée du N°5 en verre recyclé grâce au savoir-faire du groupe Pochet.

D’autres innovations devraient encore voir le jour, à en juger par l’édition 2022 du salon Luxe Pack où plus de 450 exposants se sont engagés en faveur de l’écoconception et de la durabilité. 

                                                                                                               Sophie Normand 

ABONNEZ VOUS À LA NEWSLETTER