Partager l'article

MARTINE GUTIERREZ, RÉAPPROPRIER L’ARTIFICE

Photographie de mode ? Clip vidéo rétro-pop ? Dans son travail, Martine Gutierrez utilise les codes visuels et l’iconographie populaire stéréotypée, si ce n’est qu’elle y joue l’ensemble des rôles, à la fois photographe, costumière et mannequin. À la différence des publicités de magazines féminins, l’image proposée d’elle-même est maîtrisée, choisie, réappropriée. Ainsi, elle inscrit son travail dans la lignée tracée par Hannah Wilke ou Cindy Sherman, celle d’une photographie engagée contre les stéréotypes de genre et culturels véhiculés par les médias. Sa série Demons en témoigne, scénarisant les costumes aztèques, mayas et yorubas pour mieux en interroger les significations et leur réappropriation culturelle.

Rejouer les normes pour mieux les détourner et les critiquer, ou surjouer les artifices pour mieux explorer les profondeurs de son identité : c’est sans doute entre ces deux paradoxes que fleurit l’art de Martine Gutierrez.

Martine Gutierrez

Martine Gutierrez

Représentée par la Galerie RYAN LEE

Ana Bordenave

ABONNEZ VOUS À LA NEWSLETTER

THE VINTAGE FURNITURE
VENTE DE MOBILIER VINTAGE
Grande sélection de meubles, luminaires et décoration vintage. Grands designers scandinaves www.thevintagefurniture.com