QUAND LA MATIÈRE DEVIENT ART À LA MAISON GUERLAIN

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
guerlain-fiac

Dans le cadre du parcours privé de la FIAC, la 14e exposition d’art contemporain de la maison Guerlain réunit 21 artistes mettant la matérialité de l’œuvre – minérale, végétale, organique ou même numérique, palpable ou impalpable – au cœur de leur processus créatif. Des Pictures of Caviar et autres trompe-l’œil alimentaires de Vik Muniz aux sculptures de ruches de Tomas Libertiny ou celles de poussière de Lionel Sabatté, les transformations ou non-transformations mises en œuvre sont multiples.

Citons les étranges hybridations de matières organiques et synthétiques de Dana-Fiona Armour brouillant les frontières entre le naturel et l’artificiel, les cochons tatoués, valises orfévrées et autres détournements d’objets familiers voués à la « sublimation du trivial » de Wim Delvoye, les peintures à l’encaustique de Philippe Cognée ou encore les pétales de rose rehaussés à la feuille d’or de Philippe Favier.

« Quand la matière devient art » – Maison Guerlain
68, avenue des Champs-Élysées, 75008 Paris
Jusqu’au 14 novembre

www.guerlain.com

Retrouvez tous nos articles de la rubrique ART

Par Stéphanie Dulout

Articles recommandés par les lecteurs