Réenchanter la ville : l'art positif de camille walala

Française d’origine, londonienne d’adoption, Camille Walala fait partie de cette nouvelle génération d’artistes qui fait de la rue son terrain de création. Sa mission ? Embellir la ville et offrir un environnement joyeux aux habitants. La couleur, vibrante et audacieuse, est son arme pour propager cette onde positive. Elle débute en peignant illégalement les murs de la capitale britannique avant d’attaquer de plus grands formats, tels que la façade d’immeuble « Dream Come True Building » dans le quartier de Shoreditch à Londres en 2015. Voguant entre le mouvement Memphis et l’art optique, Camille affine progressivement son style « tribal pop », un jeu de formes géométriques animées par des teintes électriques qui envahit l’espace urbain. De la décoration de l’hôtel Salt de Palmar à l’île Maurice à la réhabilitation d’une station-service dans l’Arkansas aux États-Unis, les projets de l’artiste ont, depuis, dépassé les frontières du Royaume-Uni, s’adaptant aux formats les plus variées. En avril 2021, alors que les musées et autres lieux non essentiels sont fermés pour cause sanitaire, elle détonne en créant avec un collectif d’artistes émergents un supermarché au sein même du Design Museum de Londres.

Dans les rues ou en intérieur, Camille Walala a le talent de redonner le sourire. Alors qu’elle présente sa première collaboration francophone avec l’affiche du festival Montreux Jazz 2022, une question se pose : à quand une première installation dans son pays natal ? On espère très prochainement.

Par Louise Conesa

DECOUVREZ NOS DERNIERS ARTICLES

ART, ARCHITECTURE, CITY GUIDE, DESIGN, TRENDS & SOCIETY, MODE, PHOTOGRAPHIE

RECOMMANDATIONS

ABONNEZ VOUS À LA NEWSLETTER

THE VINTAGE FURNITURE
VENTE DE MOBILIER VINTAGE
Grande sélection de meubles, luminaires et décoration vintage. Grands designers scandinaves www.thevintagefurniture.com