Partager l'article

Yang Yongliang : Paysages dystopiques

Puisant ses racines dans la peinture traditionnelle chinoise, l’art de Yang Yongliang détourne ses paysages pour les transposer à l’ère de l’anthropocène. L’œil croit d’abord voir des montagnes de l’époque Song, mais il découvre qu’un enchevêtrement de gratte-ciel a remplacé les roches, et que des forêts de grues et de pylônes électriques s’accrochent à leurs flancs. Yang Yongliang vit entre Shanghai et New York, prend les codes du shanshui – « paysage », « montagne et eau » – à contre-pied pour reconstruire un monde dont la norme est désormais celle de l’urbanisation et de l’industrialisation à outrance. Métaphores de la vie moderne, ses photographies numériques en noir et blanc dévoilent avec subtilité un univers qui se consume, à l’image de son installation de 2007, Cigarette Ash Landscape, prégnante d’actualité.

www.yangyongliang.com

Par Sophie Reyssat

ABONNEZ VOUS À LA NEWSLETTER

THE VINTAGE FURNITURE
VENTE DE MOBILIER VINTAGE
Grande sélection de meubles, luminaires et décoration vintage. Grands designers scandinaves www.thevintagefurniture.com