Partager l'article

LOUISA BALLOU, MÉTAMORPHOSE DU VÊTEMENT EN ŒUVRE D’ART 

La jeune créatrice Louisa Ballou transforme les pièces qu’elle conçoit en œuvres d’art. Jets de peinture, motifs colorés, imprimés et formes abstraites géométriques jaillissent dans la collection de la designer. Elle transpose des peintures sur de luxueux tissus italiens. 

Pour sa collection printemps-été 2024, l’artiste travaille pour la première fois le denim, qu’elle décline en 4 œuvres d’art distinctes. 

Dans son processus créatif, elle utilise de l’encre de sérigraphie et des couteaux afin de créer des motifs numériques inspirés de la botanique et de l’action painting

Le rendu est surprenant, on s’imagine porter une toile de Pollock ou de Willem de Kooning.

L’impression Sunset, par exemple, incorpore l’une des photos de Charleston, sa ville natale en Caroline du Sud, où les couchers de soleil sont merveilleux. Elle travaille le motif avec de la peinture à l’huile pour obtenir un effet surréaliste. Une fois appliqués sur les tissus, les imprimés s’animent, le corps devient une toile et un véritable terrain de jeu pour l’artiste.

Louisa Ballou utilise une technique innovante qui permet d’appliquer numériquement ses imprimés sur des fils de coton grâce à un processus de tissage personnalisé. Elle parachève les finitions de ses créations avec des détails tels que des ferrures en laiton, des patchs en cuir ainsi que des boucles métalliques. 

Tous les modèles s’inspirent de l’histoire de l’art. On découvre notamment des jupes qui font directement référence à des sarongs. Les surpiqûres que l’on trouve sur les poches arrière évoquent les bas de bikinis taille haute ; les vestes sculpturales font aussi référence aux maillots de bain qu’elle crée. Des pièces phares de la griffe Louisa Ballou. 

La créatrice s’inspire de la nature, de l’art, du design et de la littérature pour faire de la femme une œuvre d’art. 

louisaballou.com

    Flora di Carlo