Partager l'article

ARNAUD MONTAGARD, LES MYTHES DU QUOTIDIEN

Photographe français installé aux États-Unis depuis plus de dix ans, Arnaud Montagard est un pur produit de la street photography. Avec de nombreux prix à son actif, dont celui du Florida Museum of Photographic Arts en 2020, il aborde le paysage géographique du pays comme un grand terrain de jeu et d’investigation, regroupant et travaillant les clichés américains avec son regard d’expatrié. 

Dans l’imaginaire contemporain, les États-Unis et l’univers hollywoodien semblent synonymes. Dans les images d’Arnaud Montagard, c’est une autre facette du pays que l’on (re)découvre, teintée de l’imaginaire mélancolique et aventureux d’un Jack Kerouac dans The Road not taken, ou de la culture du western et de ses cow-boys poètes dans There is a silence. Dans sa série Slice of light, la ville comme sur une feuille de papier se dessine et illumine ses passants. Les contrastes de couleurs sont saisissants. Les situations nous emportent dans la poétique du quotidien. Ces dernières années, cependant, Arnaud Montagard adopte un regard de plus en plus documentaire, mais sans perdre la précision de ses cadrages ou sa fascination pour les atmosphères cinématographiques. À l’estime de ses sujets et des personnes photographiées s’ajoute un plus fort sentiment d’individualité dans celles et ceux qu’il met en lumière. La lenteur qui se dégage de ses atmosphères transmet un sentiment de douceur dans les relations entretenues avec les lieux et les habitants. La lenteur de l’échange et la douceur de l’écoute font ainsi basculer dans un univers intemporel, là où la réalité rencontre le mythe cinématographique.

arnaudmontagard.com

instagram.com/arnaudmontagard

Ana Bordenave

États-Unis – New York