Partager l'article

L’HÔTEL CHÂTEAU DES FLEURS ET SON ADRESSE CULINAIRE, OMA BY JI-HYE PARK, UNE ODE AU PARIS DE LA BELLE ÉPOQUE 

Zoom sur cet hôtel-boutique au charme discret abritant OMA, le restaurant de Ji-Hye Park. 

Tout proche de l’avenue des Champs-Élysées, l’hôtel Château des Fleurs a été imaginé par Quintana Partners, une agence d’architecture barcelonaise fondée en 2015. Après le Relais Christine et le Saint James Paris, le Château des Fleurs vient rejoindre une collection d’hôtels qui se distinguent par leur chic discret et leur service sur mesure à la française. 

L’établissement compte 37 chambres, un bar-restaurant, une salle de sport et un spa, pensés comme des lieux de vie pour les voyageurs de passage ou les Parisiens en quête d’une nouvelle adresse pour tout simplement déjeuner, dîner, prendre un verre ou jouer les touristes. 

On retrouve donc au cœur de l’hôtel le restaurant OMA de Ji-Hye Park où l’on déguste des plats réconfortants et authentiques. Arrivée en France il y a près de vingt-cinq ans, cette cheffe d’origine coréenne se passionne pour la cuisine qu’elle a découverte auprès de son père, ce qui lui donne envie de transmettre et réaliser des plats avec amour. Son identité culinaire est donc pleine d’authenticité et de générosité. Elle débute comme cheffe à domicile, puis développe son propre restaurant OMA. Séduit par son univers haut en couleur, l’hôtel Château des Fleurs l’invite donc à prendre les commandes de sa cuisine pour nous offrir des plats inspirés de son enfance. 

On peut y savourer quelques plats signatures comme le Mulhué, un ensemble de poissons crus et de petits légumes, servis dans un bouillon glacé. Nous avons commencé par déguster le saumon aux quatre agrumes, agrémenté de baies roses, de noix croquantes et de cébettes. Les baies procurent ce côté acidulé et coloré qui tranche avec le saumon. Puis sont arrivés nos plats : paleron de bœuf, riz OMA et œuf mollet, cuisson et saveurs parfaitement maîtrisées, et tataki de bœuf, fondant en bouche, avec sa sauce sucrine, surprenante. Pour le dessert, une tarte au citron, classique revisité avec sa sauce au basilic thaï, entre douceur et fraîcheur. 

Des plats sincères qui vous font voyager en Asie dans un décor chaleureux et élégant, baigné de lumière, entre bois, marbre, laiton ou encore verre de Murano. Des matériaux nobles qui cohabitent avec des pièces chinées, pour apporter confort et authenticité. 

Une adresse à découvrir sans tarder. 

Flora di Carlo

chateaudesfleurs.paris/fr/restaurant-by-oma.html

chateaudesfleurs.paris/fr/chambres-et-suites.html

France – Paris