Partager l'article

GREG KADEL OU LES VARIATIONS DE LA PERSONA FÉMININE

Ce photographe et réalisateur américain sublime les femmes dans ses mises en scène et ses portraits où se mêlent la mode et les beaux-arts entre sensualité, provocation et humour.

« Classique avec une touche moderne ». Tel est le regard porté par l’industrie de la mode sur son puissant travail photographique. Ce natif de Pennsylvanie, installé à New York, a étudié la biologie marine et les beaux-arts avant d’embrasser sa passion intrinsèque : la photographie. La renommée internationale ne s’est pas fait attendre. Sa vision innovante et ses shootings singuliers n’ont pas manqué de taper dans l’œil des magazines, à travers ses éditoriaux expressifs à l’esthétique vintage et contemporaine qui magnifient la femme avec un grand F. Greg Kadel s’est façonné au fil du temps une image d’icône avant-gardiste de la photo de mode et de beauté via ses mises en scène originales, son attention aux détails et ses choix d’éclairage. Son portefeuille de clients est à l’aune de ses publications : vertigineux et étendu dans le monde. À son palmarès de stars figurent notamment Rihanna, Lenny Kravitz, Taylor Swift, Britney Spears ou encore Gwyneth Paltrow et Nicole Kidman.

Conteur d’histoires

Il élabore cette production riche et prolifique depuis son bureau international, Greg Kadel Studios, qui a son siège à New York et des antennes à Paris et à Los Angeles. Ce virtuose partage ainsi sa vie et son travail entre ces trois pôles, mais également au-delà. Son esthétique créative se définit par des jeux de poses, des gestes et les représentations de la persona féminine. À l’instar des grands photographes, Greg Kadel tire le meilleur parti de ses modèles pour créer des récits visuels entre provocation et humour, sensualité et poésie. Ses scénographies ne s’attachent pas seulement aux sujets, mais jouent aussi avec l’horizon du décor et les situations. De sa palette de couleurs à ses nuances de noir et blanc, il exalte ainsi les codes, maniant le décadrage, la contre-plongée, la profondeur de champ, les reflets, les ombres et les lumières. Et ses portraits ne sont pas en reste, entre la touche punk-rock, la pure poésie et l’élégance légère. Si Greg Kadel privilégie les séances photos en extérieur à celles en studio, il renouvelle constamment les points de vue et l’approche photographique, qui tend par intermittence vers l’art pictural.

Nathalie Dassa

gregkadelstudios.com

Mia Le Journal

Models: Ava Moselle, Kjnara

Hair: Panos 

Makeup: Maud Laceppe

Styling: Michela Buratti

Reserved Magazine

Models: Emily Grace, Alessiya Merzlova, Bonnie P 

Hair: Dennis Lanni

Makeup: Devra Kinery

Styling: none

États-Unis – New York