Partager l'article

LOST LINDENBERG, LA NOUVELLE ADRESSE PRÉFÉRÉE DES AMATEURS DE SURF

Le jeune groupe hôtelier de Francfort LINDENBERG s’offre une incursion à Bali avec une nouvelle adresse taillée pour les amateurs de vagues, loin de l’agitation touristique.

Pekutatan. Bali. 

Après avoir parcouru la côte ponctuée par les palmiers et les vagues fougueuses, le visiteur remonte une route tranquille bordée de temples et de frangipaniers. Celle-ci mène à un étonnant mur d’enseignes lumineuses, dans lequel se dissimule une petite porte discrète. Derrière se cache une jungle généreuse. Il suffira de se faufiler en suivant un chemin étriqué pour découvrir LOST LINDENBERG, une nouvelle adresse qui se veut à l’opposé du « tourisme de masse criard de Bali ». 

L’objectif ? Surfer sur les vagues au lever du soleil sur fond de sable de lave noir immaculé, profiter du calme et de la tranquillité dans des espaces communs dédiés, ou encore pratiquer le yoga sous la pergola, mais aussi profiter de feux de joie sur la plage, déguster des noix de coco dans la piscine turquoise, ou encore se détendre lors d’un massage aromatique au spa. 

Enfin, une fois le soir venu, de somptueux dîners vegan vous seront proposés. 

Premier établissement en Indonésie du groupe Lindenberg, cet hôtel, composé de huit chambres cabanes posées au milieu de la cime des arbres, aspire à insuffler la magie qui a fait le charme originel de l’île.

Lisa Agostini

thelindenberg.com/en/hotels/lost