Partager l'article

MODERNIST BEIRUT, MEMOIRE DE L’ARCHITECTURE LIBANAISE

Le photographe Matthieu Salvaing et le marchand et galeriste Guillaume Excoffier offrent dans ce beau livre un tour d’horizon instructif sur le patrimoine et la richesse de l’architecture libanaise.

Ce bel ouvrage de 320 pages, publié aux Éditions Norma, ouvre davantage les portes sur le laboratoire de la modernité architecturale au Moyen-Orient. Modernist Beirut remet en lumière la force créative libanaise, des années 1950 à aujourd’hui. Matthieu Salvaing et Guillaume Excoffier se prêtent ainsi main-forte. Le premier est photographe voyageur, spécialisé dans l’architecture et le design. Le second est marchand, galeriste et décorateur. Tous deux retracent ici l’histoire de l’architecture moderne du Liban sous un angle social, économique et artistique. Il est aussi et surtout question de réhabilitation et de restauration dans le contexte de la « disparition accélérée des œuvres et des édifices de cette période charnière ». À l’exemple de l’emblématique Foire internationale Rachid Karameh de Tripoli, inscrite depuis janvier 2023 sur la Liste du patrimoine mondial en péril de l’UNESCO. C’est donc à une prise de conscience que nous convie également Modernist Beirut, pour un sauvetage d’édifices bâtis « au temps de la tutelle ottomane ou durant la période du mandat français ». 

Histoire, architecture et nature

Institutions culturelles, ministères, grandes entreprises, banques, immeubles, écoles, campus, chalets, villas, résidences balnéaires… Les auteurs offrent un large panel à travers 200 photographies et 32 bâtiments sélectionnés. Un très beau florilège de constructions, imaginées par de grands architectes nationaux et internationaux, qui nous emmènent de Beyrouth à Tripoli, en passant par la côte méditerranéenne. Place ici à Oscar Niemeyer, Le Corbusier, Joseph Philippe Karam, Addor & Juilliard, Henri Edde, Khalil Khoury ou encore André Wogenscky. Au fil des pages, les auteurs élèvent la réflexion de ces architectes qui ont sondé les principes du Mouvement moderne au Liban et des modèles brutalistes à travers la place faite au béton. Les conceptions, dont certaines s’inspirent de Ludwig Mies van der Rohe, Frank Lloyd Wright et Richard Neutra, sont un magnifique jeu de volumes et de matérialité, de verticalité et d’horizontalité, de motifs géométriques et d’espaces modulables. Mais elles dévoilent aussi une extraordinaire alliance entre nature et architecture, avec des appels aux couleurs. Ce tour d’horizon radiographique offre dès lors un legs important et une autre facette du développement architectural libanais.  

Nathalie Dassa

Modernist Beirut de Guillaume Excoffier et Matthieu Salvaing  

Éditions Norma, septembre 2023

95 € 

editions-norma.com

Crédits photo © Matthieu Salvaing