Partager l'article

NEW WAVE, LA COLLECTION ORGANIQUE DE LUKAS COBER

À partir de fibre de verre et de résine, le designer Lukas Cober imagine « New Wave », une collection qui allie à la fois une brutalité certaine et une ondulation désarmante. Cette nouvelle vague crée une sorte de houle agitée que personne ne peut arrêter. Décryptage. 

© Lukas Cober

Lukas Cober a étudié à l’Académie des beaux-arts et du design de Maastricht, mais aussi à la Faculdade de Belas-Artes, à Lisbonne. Cinq années de dur labeur qui lui ont permis de travailler au côté du designer renommé Valentin Loellmann, dont le bureau « Brass » a été installé au sein du palais de l’Élysée l’année dernière. À la suite de cette riche expérience, Lukas fonde son cabinet de design en 2018, à Maastricht, la ville où tout a commencé.  

© Thierry Depagne
© Thierry Depagne

Passionné par le surf, Lukas Cober désirait créer une collection reflétant son amour pour la glisse. Durant deux ans, le designer réfléchit à une matière pouvant se rapprocher de celle utilisée dans la fabrication des planches de son sport favori. 

Couche après couche, le designer superpose des tissus de fibre de verre enveloppés dans de la résine pour créer la structure de ses cinq pièces de mobilier – une table basse, une console, une table d’appoint, un tabouret et une table à manger – disponibles en trois coloris différents. 

Designer représenté par la Galerie Gosserez, la table basse de la collection entre en 2021 dans les collections du Mobilier National.

© Thierry Depagne

À la main, le designer façonne le mobilier pour lui donner la forme souhaitée. C’est une ode à l’artisanat qui vient se dessiner sur le mobilier de la collection « New Wave ».  Au centre de chaque plateau, les mouvements créent des ondes presque immobiles. Comme pour la fabrication d’une planche de surf, Lukas prend soin de poncer la matière, venant jouer avec les formes et les épaisseurs presque translucides. 

https://www.lukascober.com

https://www.galeriegosserez.com/gosserez/artistes/cober-lukas.html

Clara Eisenstein 

ABONNEZ VOUS À LA NEWSLETTER