Partager l'article

L’ÉTHIOPIE, TERRE DES ORIGINES

/

Berceau de l’humanité, patrie des premiers chrétiens et porte d’entrée vers les entrailles de la Terre, ce pays de la Corne de l’Afrique est d’une exceptionnelle richesse humaine, culturelle et naturelle.

Sophie Reyssat

Depuis sa capitale, Addis-Abeba, mettre le cap au sud revient à remonter quelques millions d’années, car c’est dans la vallée du Rift, traversée par la rivière Awash, que se sont levés les premiers hominidés compagnons de Lucy. Inlassablement fouillée par les paléoanthropologues, elle est loin d’avoir révélé tous ses secrets. Érigés entre les Xe et IIe millénaires avant notre ère, quelque 160 sites mégalithiques intriguent d’ailleurs toujours les chercheurs. En descendant l’axe du Grand Rift africain, on parvient dans la vallée de l’Omo où vivent de multiples ethnies tentant de conserver leurs traditions séculaires, leurs langues et leurs modes de vie en symbiose avec la nature, qui ont été préservés jusque dans les années 1960 par l’isolement dans lequel elles étaient restées.

Sophie Reyssat

Quittons lacs et collines fertiles pour les hauts plateaux du nord, creuset d’une histoire vieille de trois millénaires, dont la légende fondatrice relate que le fils de la reine de Saba et de Salomon, Ménélik Ier, aurait transporté l’arche d’alliance dans sa capitale d’Axoum… Si l’Éthiopie est aujourd’hui l’un des pays les plus pauvres et meurtris au monde, où l’on croise une majorité de petits agriculteurs et d’éleveurs, sa splendeur passée se manifeste à travers ses sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, comme les palais de Gondar et les fabuleuses églises de Lalibela taillées à même la roche. Représentant le plus grand site chrétien d’Afrique, c’est un lieu de pèlerinage pour les Éthiopiens, qui pratiquent leur foi telle qu’ils l’ont adoptée au IVe siècle.

Sophie Reyssat

Non loin de là se dressent les monts Simien grimpant à plus de 4000 m d’altitude, tandis que la traversée du désert du Danakil, situé sous le niveau de la mer, donne accès aux extraordinaires formations acides multicolores du volcan Dallol et au lac de lave de l’Erta Ale. Les caravanes de dromadaires exploitant le sel de cette dépression de l’Afar cèdent désormais le pas à l’exploitation minière…

Sophie Reyssat
Sophie Reyssat
Sophie Reyssat

Sophie Reyssat