Partager l'article

JOANNA CHUDY : FRAGMENTS ET FLOTTEMENTS

Joanna Chudy (née en 1976 en Pologne, diplômée des Beaux-Arts de Cracovie en 2002) voit la femme à l’horizontale, allongée, flottante, semblable à un nuage ou aux eaux dormantes, et en exalte la beauté par fragments. 

Ici, un visage-fleur coiffé d’amaryllis (Fragmentary memories, 2011) ; là, un œil surgissant à travers la fente d’une toile blanche (bel hommage aux monochromes fendus de Fontana) ; et là, un visage encore, nimbé de cette même toile de laquelle il semble éclore, à moins qu’il ne s’y ensevelisse…

Jouant de la poésie de l’étrange, mêlant la grâce et l’extravagance à une sensualité tout en retenue et en légèreté, Joanna Chudy use habilement de la dissimulation pour créer des images insolites et révéler la beauté et le mystère cachés en toutes choses : une gorge se dévoilant pudiquement entre les pans d’une chemise de gaze devient, à travers son objectif, une offrande, de même que ce visage dormant émergeant d’une nappe blanche sous une cloche de verre, en un savoureux remake de La Belle au bois dormant.

www.joannachudy.pl 

STÉPHANIE DULOUT

ABONNEZ VOUS À LA NEWSLETTER