Partager l'article

Du verre conçu à partir de coquillage 

Chaque jour, la liste des biomatériaux s’allonge, offrant des perspectives réjouissantes pour le monde de la création. L’un de ces matériaux a été poétiquement mis en scène par Bureau de Change, un studio d’architectes basé à Londres.

Ces deux créatifs ont utilisé le « Thames Glass » (verre de la Tamise) mis au point par l’artiste Lulu Harrison à partir de coquilles de moules quagga, de sable local et de déchets de cendre de bois. De ce travail en duo est née une séduisante série de carreaux en verre. Ce revêtement écologique pour les bâtiments s’habille de motifs graphiques évoquant les ornements des pots de cheminée en terre cuite du XIXe siècle. Une réussite  d’autant plus satisfaisante quand on sait que l’accumulation des moules quagga dans la Tamise pose problème. 

http://www.b-de-c.com 

Lisa Agostini

ABONNEZ VOUS À LA NEWSLETTER

THE VINTAGE FURNITURE
VENTE DE MOBILIER VINTAGE
Grande sélection de meubles, luminaires et décoration vintage. Grands designers scandinaves www.thevintagefurniture.com