Partager l'article

Quand les séries inspirent les millennials

Si la mode s’inspirait de la rue dans les années 1990, trente ans plus tard, elle doit son succès dans la rue aux plateformes de streaming et aux séries. L’esthétique de ces dernières est tant exploitée et explorée que l’intérêt qu’elle suscite peut parfois dépasser celui pour l’intrigue même du show. Euphoria par exemple, série qu’on ne présente plus, produite par Drake et qui a valu à Zendaya son premier Emmy Award, a été une véritable source d’inspiration pour les millennials (mais pas seulement !) en matière de make up, de nail art et même d’outfit.

C’est aussi grâce à elle qu’on a vu fleurir sur les réseaux sociaux la tendance du Cristal eye, qui consiste à raviver le regard d’un éclat sans pareil en collant des strass ici et là à la manière de Doniella Davy, la make up artist attitrée du show. On peut aussi étoffer ses griffes en suivant les créations renversantes de Natalie Minerva, nail artist travaillant également sur la série. Côté Netflix, on flirte avec l’ambiance romantique de La Chronique des Bridgerton, sous le hashtag « cottagecore », où les pique-niques retrouvent leur esthétique d’antan. La marque de fast fashion Stradivarius est même allée jusqu’à sortir une collection capsule en collaboration avec le feuilleton. Et s’il y a aussi une maison qui doit à la cultissime Emily in Paris un véritable engouement pour son sac Numéro Huit en teinte « amande fraîche » c’est bien Polène, qui est désormais la marque de sacs la plus courue auprès des jeunes filles. Une question demeure : pour qu’une série fonctionne, doit-elle désormais miser gros sur sa dimension stylistique ?

Cheynnes Tlili

ABONNEZ VOUS À LA NEWSLETTER

THE VINTAGE FURNITURE
VENTE DE MOBILIER VINTAGE
Grande sélection de meubles, luminaires et décoration vintage. Grands designers scandinaves www.thevintagefurniture.com