Partager l'article

Qui est Bodil Kjær, pionnière du design danois ?

La vénérable maison d’édition italienne Cassina a fait le choix de rééditer trois pièces de Bodil Kjær. Née il y a quatre-vingt-dix ans à Hatting dans le Jutland, la designer et architecte danoise a grandi partagée entre son pays natal, les États-Unis et l’Angleterre, où elle a notamment étudié au Royal College of Art. Dans les années 1960, elle s’établit à son propre compte en créant deux studios à Londres et à Copenhague. Très inspirée par le modernisme de Ludwig Mies van der Rohe et Marcel Breuer, à la fin des années 1950 et au début des années 1960, elle conçoit des meubles comme des éléments architecturaux destinés à répondre à des besoins spécifiques, et à résoudre des problèmes de nature fonctionnelle et esthétique. Parmi ses pièces phares, les très élégants vases « Crosses » chez Holmegaard, mais aussi et surtout son célèbre bureau en acier et frêne, reconnaissable entre mille grâce à ses délicats pieds en métal sur lesquels semble flotter son plateau en bois. Aujourd’hui édité par le danois Karakter, le bureau avait été pensé pour l’Institut de technologie du Massachusetts et s’était par la suite offert un quart d’heure de célébrité en apparaissant dans la saga James Bond, puis s’était produit sur le plateau de la BBC. En plus de sa carrière incroyablement riche de designer, Bodil Kjær a aussi œuvré pour le développement de la ville d’Aarhus où elle réside aujourd’hui, avant d’aller enseigner aux États-Unis dans les années 1980. Une trajectoire florissante et malheureusement peu connue, qui fait d’elle l’un des grands noms du design scandinave. 

   

http://bodilkjaer.com 

Lisa Agostini

ABONNEZ VOUS À LA NEWSLETTER