Partager l'article

Devant ou derrière l’objectif, Kourtney Roy magnifie la photographie

Ses clichés dopés à l’humour dont l’esthétique rappelle l’univers de Guy Bourdin et la démarche celle de Cindy Sherman font de Kourtney Roy une artiste à part entière. Ses inspirations résolument tournées vers le cinéma, en particulier celui de David Lynch, mènent ses photographies dans un monde aux frontières du réel et du fantastique. Son art s’expose à Paris, Moscou ou encore Sydney, quand il n’est pas mis en avant dans des ouvrages, trois au total : Ils pensent déjà que je suis folle (Filigranes Éditions, 2014), Northern Noir (Éditions La Pionnière, 2016), et un city guide dans la collection « Fashion Eye », California (Éditions Louis Vuitton, 2016). Cette collaboration avec une maison de mode est loin d’être la première. Habituée à immortaliser les looks des stylistes, l’artiste habille de ses photos les pages du Vogue Japan, des Échos Série Limitée, de Madame Figaro et même d’ouvrage publiés par certaines maisons comme Dior. Mais lorsque Kourtney Roy s’incruste dans le décor, en blonde peroxydée aux ongles aiguisés, bronzée à outrance et clope au bec – un décor tellement éloigné de son Ontario natal où elle a grandi avec son père cow-boy, mais qui, après tout, lui sied à la perfection – son talent est décuplé.

Talent qui sera mit à l’honneur dans un nouveau livre QUEEN OF NOWHERE  en collaboration musicale avec Farmers Trance et qui paraîtra début mai. Une signature est aussi prévue à la Chambre Claire à Paris le 14 mai, l’occasion de rencontrer la photographe aux multiples personnalités.

http://www.kourtneyroy.com/

Cheynnes Tlili

ABONNEZ VOUS À LA NEWSLETTER

THE VINTAGE FURNITURE
VENTE DE MOBILIER VINTAGE
Grande sélection de meubles, luminaires et décoration vintage. Grands designers scandinaves www.thevintagefurniture.com