Partager l'article

ImageNation : Passion photographique

Lancé en 2012 par Martin Vegas, le concept photographique ImageNation était au départ un lieu d’exposition et d’échanges pour photographes passionnés. En quelques années, cette exposition internationale est devenue l’un des événements phares de la photographie et se tient dans différentes villes comme Milan, Los Angeles ou encore Paris. Si la photographie est un art qui questionne, bouscule et interroge notre vision du monde, elle est aujourd’hui l’un des formats artistiques les plus appréciés de la jeune génération. Entre diffusion massive sur les réseaux sociaux, monde virtuel et NFT, comment la photographie d’art arrive-t-elle à s’affirmer ?
Analyse et point de vue de Martin Vegas, fondateur d’ImageNation.

On pourrait penser que le marché de la photographie d’art est moins attractif à l’ère d’Instagram et des banques d’images, mais la vérité est qu’il se porte bien et qu’il est même en hausse depuis quelques années.
La diffusion massive grâce au numérique a peut-être contribué en partie à la popularité de la photographie d’art, car les acheteurs d’aujourd’hui sont aussi des natifs du numérique. Ainsi, ils se connectent avec les images, ils vivent dans un monde fait d’images, et ils semblent beaucoup plus enclins à trouver et à suivre des photographes qu’ils aiment, en collectionnant leurs clichés et en achetant des tirages sur les plateformes d’art numérique.
La photographie d’art constitue un véritable attrait pour les amateurs d’art contemporain qui cherchent à commencer une collection d’art à un prix plus raisonnable. En fait, 80 % des transactions dans le domaine de la photographie sont inférieures à 10 000 €.

Concernant l’arrivée massive des NFT, ce n’est rien d’autre que des bits et des octets stockés sur une blockchain. Mais c’est le concept de valeur qui est à l’origine de sa popularité grandissante. La valeur qu’un acheteur potentiel associe au NFT détermine également le prix de ce dernier. Les personnes qui achètent les NFT y voient une valeur. C’est aussi une question de statut social et de « droit de se vanter ».
C’est l’art numérique qui a le plus bénéficié du concept de NFT. Dès que l’engouement pour les NFT a atteint les médias sociaux, de nombreux graphistes et artistes ont commencé à créer des œuvres d’art numériques pour les vendre sous forme de NFT. Le marché des NFT n’est pas vraiment différent de la façon dont les œuvres d’art réelles sont vendues dans le monde entier. Si, techniquement parlant, l’artiste peut toujours avoir des droits d’auteur, c’est celui qui achète l’œuvre qui en est le propriétaire, et qui peut la vendre à quelqu’un d’autre.
En conclusion, les NFT révolutionnent l’art numérique à bien des égards. Mais les investisseurs en NFT doivent se méfier de la fraude. Ainsi, la plateforme d’échange Cent a récemment interrompu ses activités en raison de contrefaçons. Et OpenSea a évalué à 13 milliards de dollars les objets créés avec son outil de frappe gratuit, 80 % étant des œuvres plagiées, de fausses collections et du spam.

ImageNation Paris – Galerie Joseph Le Palais

5, rue Saint-Merri, Paris 3e 

Du 27 au 29 mai

https://www.imagenation.paris

Mélissa Burckel

ABONNEZ VOUS À LA NEWSLETTER

THE VINTAGE FURNITURE
VENTE DE MOBILIER VINTAGE
Grande sélection de meubles, luminaires et décoration vintage. Grands designers scandinaves www.thevintagefurniture.com