Partager l'article

FOMES : quand le champignon se fait passer pour du daim 

Utilisé dans l’artisanat de l’est de la Transylvanie, l’amadou s’est trouvé́ une nouvelle vie dans les mains de la designeuse Mari Koppanen. Traditionnellement utilisée pour sa ressemblance avec le daim une fois traitée, et employée dans la confection de sacs ou de chapeaux, cette étrange matière s’invite dans la collection de mobilier FOMES. Cette dernière se compose de deux assises aux formes généreuses évoquant celles d’un champignon, faites de bois et habillées de laine et du fameux amadou. « Je ne pense pas que l’on puisse comparer directement l’amadou au cuir animal. Je pense que c’est un matériau à part entière. Pas seulement à cause de ses qualités performatives mais à cause de sa valeur historique culturelle », précise la créatrice. 

https://marikoppanen.com/

Lisa Agostini 

ABONNEZ VOUS À LA NEWSLETTER

THE VINTAGE FURNITURE
VENTE DE MOBILIER VINTAGE
Grande sélection de meubles, luminaires et décoration vintage. Grands designers scandinaves www.thevintagefurniture.com