Tobia Zambotti alerte sur le drame écologique des masques jetables

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Tobia Zambotti

Symbole tristement célèbre de la pandémie qui frappe toujours la planète, le masque à usage unique pose un problème écologique évident. Face à ce constat, le designer italien Tobia Zambotti, basé à Reykjavik, a collecté avec son équipe près de 1 500 masques dans les rues de la capitale islandaise. Une fois désinfectés à l’azote, ils ont été envoyés à Aleksi Saastamoinen, étudiant en mode à l’Université Aalto d’Helsinki. Ce dernier les a utilisés comme rembourrage pour donner forme à la « Coat-10 », une veste transparente aux formes généreuses laissant apparaître les fameux masques bleus. Plus qu’une pièce de mode incongrue, ce manteau est un énième avertissement sur les conséquences écologiques dramatiques liées à la lutte contre la Covid-19. Il s’agit du deuxième coup de maître de Tobia Zambotti, qui avait déjà alerté sur ce même sujet via un canapé lui aussi rembourré de masques.

https://www.tobiazambotti.com

Par Lisa Agostini

Articles recommandés par les lecteurs