AUX FRONTIÈRES DU CINÉMA AVEC APICHATPONG WEERASETHAKUL

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

De l’écran au musée, à travers cette exposition, l’artiste et cinéaste thaïlandais Apitchatpong Weerasethakul nous embarque dans des environnements de projections où les êtres vivants et les spectres se rencontrent par effets de lumière. L’écran se fait interface relationnelle. Ainsi, l’artiste s’inscrit dans la lignée du cinéma élargi, théorisé dans les années 1960 par Gene Youngblood comme la fusion entre cinéma et spectacle, permettant de lier conscience humaine, art et environnement naturel ou multimédia. Présentant une vingtaine d’oeuvres, dont plusieurs inédites, l’artiste joue à la frontière entre l’espace noir et hypnotique du cinéma et l’espace nocturne du rêve, là où la conscience devient réceptive aux questionnements sociaux et politiques que portent ses oeuvres.

APICHATPONG WEERASETHAKUL

Periphery of the Night

2 juillet – 28 novembre 2021

Institut d’Art Contemporain, Villeurbanne

i-ac.eu/

Par Ana Bordenave

Retrouvez l’ensemble de nos articles

AUX FRONTIÈRES DU CINÉMA AVEC APICHATPONG WEERASETHAKUL

Articles recommandés par les lecteurs