Japandi : Mariage aux antipodes

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Le mot est en tête de toutes les planches de style. Mais à quoi donc correspond le Japandi dont tout le monde parle ? Coup marketing ou vraie trouvaille créative, zoom sur une tendance qui mélange les genres.

Les styles scandinave et japonais étaient faits l’un pour l’autre. Par leurs affinités minimalistes évidentes et parce qu’entre le mix & match et le bohème chic, la mode est aux mariages heureux. Séduites par un nom aussi évocateur qu’un bon slogan, les marques déco n’ont pas tardé à se revendiquer du Japandi, mettant en avant les pièces de leur catalogue qui en cochent les cases : des matériaux naturels (bois, bambou, papier), des couleurs neutres et mates, et un design sobre et rationnel qui multiplie les clins d’œil à l’Orient. Selon Juniqe, les deux cultures « célèbrent la beauté des choses simples et portent une attention particulière au détail » quand For Me Lab souligne « des similitudes entre Wabi Sabi et Hygge ». 

De la collection Wood (Superfront) aux façades Hasslarp (IKEA), en passant par la cuisine feng shui (Nordiska Kök), les doubles références à l’élégance traditionnelle nippone et la rigueur nordique sont devenues omniprésentes. Au point d’ailleurs que ce printemps, les recherches de déco scandinave ont augmenté de 55 % sur le site de vente en ligne Etsy (81 millions d’utilisateurs), et de 172 % pour la déco japonaise. Et si pour Drawer.fr, « le Japandi est la tendance de l’année », d’autres marques comme 4MURS vont même jusqu’à baptiser directement leurs produits ou même des collections entières du nom de cette tendance hybride.

 

par Pierre Lesieur