Paris Design Week, la créativité au cœur de la capitale.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Du 03 au 12 Septembre 2020, Paris connaîtra une frénésie créative. Paris Design Week, l’évènement tant attendu de la rentrée, se tiendra au cœur de la capitale. Une 10ème édition qui entend réinventer à nouveau le monde du design. 

Un rendez-vous essentiel pour tous les acteurs français et internationaux du monde de la création. En plein Marais, le meilleur des tendances et des innovations en matière de design.

Galerie Joseph propose des espaces atypiques en location situés dans le Marais. Ses showrooms serviront d’écrins aux jeunes créateurs pendant l’événement parisien. 

Notre Galerie a eu l’honneur d’interviewer le directeur de Paris Design Week, qui gère en parallèle les partenariats de Maison & Objet. Franck Millot nous a partagé sa vision de Paris Design Week. Échanger un savoir-faire, partager, fêter le design, la culture, l’art, et la mode. Une aventure unique qui insuffle une énergie nouvelle.

ISOCENE by tudioUblik

Un Rendez-vous qui réserve des surprises

Paris Design Week accueille depuis 10 ans l’effervescence créative de créateurs et designers émergents. Une sélection pointue pour un public averti qui s’intéresse à la création et le design. Mais aussi, pour les professionnels du design, les architectes d’intérieurs, les designers ou les éditeurs qui cherchent de nouveaux talents à éditer.

Cet évènement a un objectif essentiel : « Permettre aux professionnels, aux designers de trouver des débouchés. De rencontrer des personnes avec lesquelles ils peuvent collaborer. Et puis permettre au public de se tenir au courant des nouveautés sur ce qui se passe sur la scène du design à Paris, et de connaitre mieux le design et ses acteurs. »

La 10ème édition de la Paris Design Week est un nouveau départ dans l’univers du design et de l’art. Malgré la conjoncture sanitaire que nous traversons actuellement, et qui a eu des conséquences assez désastreuses sur des événements importants, Franck Millot nous redonne espoir et reste positif. 

« On est dans une situation tout-à-fait inédite, c’est difficile aujourd’hui de faire des bilans, c’est très récent. Il y a de grandes manifestations dans le monde qui n’ont pas pu se tenir ces dernières semaines. Précisément, l’objectif c’est qu’en septembre Paris Design Week soit un coup d’envoi d’une nouvelle saison, d’un grand redémarrage, c’est ce qu’on souhaite tous. »

En dépit de cette longue pause, le monde n’a qu’à se tenir, parce que donner du temps aux artistes et aux designers leur permet de créer des projets ambitieux qui permettent à tous les adeptes du design de se projeter dans un avenir dans lequel où la création régnera. 

« Il y a un mouvement qui a accompagné le digital, qui a permis à beaucoup d’acteurs de s’affranchir des réseaux commerciaux et d’exister par la légèreté qu’offrent les ventes en ligne. Cette floraison de nouveaux labels de nouvelles marques, je pense qu’elle va continuer encore plus avec les achats en ligne qui vont se poursuivre. En même temps, on sait bien que les micro-entreprises sont  des structures fragiles et légères,. Il faut espérer qu’à la sortie de cette crise, elles trouvent le rebond nécessaire pour émerger. On espère que PDW pourra contribuer à les accompagner. »

 

« La capacité de se réinventer, c’est tout un talent. C’est ce que j’admire dans cette profession. Le fait de savoir poursuivre année après année le travail de recherche et de création. De nous étonner par le renouvellement constant d’une vision, d’une expression. C’est ce qui est merveilleux dans les métiers de création. On peut se dire que la dureté de la période qu’on traverse pourra susciter des expressions nouvelles. »

Plusieurs jours pour multiplier les rencontres au gré d’une programmation étoffée : des portes ouvertes, des ateliers, des expositions, des visites privées. Plus de 200 événements produits à Paris, le centre névralgique de la création.

Là où la diversité des matériaux, des concepts, des idées, et des représentations sont mises à nues devant les yeux ébahis des amateurs d’art.

Jasper Zehetgruber Nicole Reijerman

Le renouveau de l’événement Design de l’année

Participer à Paris Design Week, c’est bénéficier d’une visibilité unique lors de la rentrée parisienne du design.

« Je pense qu’après deux mois de confinement la dimension humaine va prendre une grande valeur. Tout le monde va se rendre compte qu’évidemment le digital est indispensable. Ce n’est pas demain qu’on s’en passera, au contraire mais ça ne peut pas remplacer les événements où l’on se rencontre. Le plaisir de la découverte, pousser une porte, découvrir des lieux dans Paris. C’est ce que recherchent les designers de la PDW et je pense que cette année ça prendra une saveur particulière.»

Paris est un tremplin international pour les jeunes designers, L’événement inspire des mouvements engagés, et créatifs. L’exposition des talents du design prendra une nouvelle dimension cette année. Une fabrique de talents qui se révèlera en plein cœur du Marais.

La PDWF s’installe aux Galerie Joseph au 116 Turenne, et au 7 rue Froissart. Nos espaces sont proposés en location pour tous types événements. Des showrooms de mode aux expositions d’art. Cette année nos galeries sont « L’épicentre de l’édition 2020 ». 

« Cette année on déménage, et on s’installe au 116 Turenne et la galerie Froissart, grâce à l’excellente collaboration avec Galerie Joseph. On y trouvera des écoles de design, des jeunes éditeurs, de jeunes designers. Et une exposition sur une thématique qui va être marquante cette année : le design africain, une exposition sur 6 jeunes talents, représentative du design sur le continent africain. Tout ça va être accueillit par Galerie Joseph, et ça représentera une centaine de designers présents, ça sera dans le nord marais, le focus autour de la jeune création au sein de la PDW »

 

 

CADRAN by Anaïs Junger & William Wantz

La Paris Design Week Factory

L’évènement design se renouvelle tous les ans, et c’est le cas pour cette nouvelle saison.

« Il y a à chaque fois un événement qu’on produit, qui s’appelait avant le OFF on a changé le nom de cet évènement pour l’appeler : PARIS DESIGN WEEK FACTORY. Donc la Factory ça va être l’épicentre de la PDW. Pendant des années, elle a été organisée à la Cité de la Mode et du Design. Elle est ensuite partie s’installer à Ground Control à la Gare de Lyon. L’année dernière, on a poursuivi cette itinérance jusqu’à la rue du Vertbois qu’on a totalement investi. »

Cette année, des jeunes créateurs seront présents dans les espaces Galerie Joseph pour accueillir leur public.

« Il y a de la diversité des créations. L’année dernière, on a présenté la jeune scène du design américain. À Galerie joseph Froissart, 6 designers américains remarquables. L’année d’avant, on avait fait un focus sur les designers libanais. La vocation de la Design Week, c’est faire découvrir des pays au travers de designers émergeants et faire un panorama de la création internationale »

L’Afrique est un continent dont les ressources sont innombrables. Des designers émergents naissent avec une vision différente de l’art et du design. Cette année est exceptionnelle et leur permettra de reprendre des forces.

Rachel Marks work

3 espaces dans le Haut-Marais

Galerie Joseph sera l’incubateur des grands talents. Il donnera la possibilité à ces jeunes de rencontrer des professionnels du design. Trois lieux sont investis pour permettre ces rencontres inédites.

« En rejoignant la Galerie Joseph 116 rue Turenne, nous allons faire du lieu un incubateur de talent. Un lieu qui va avoir pour vocation de faire découvrir aux professionnels et au public les nouveaux talents émergents de cette saison 2020. »

L’espace Froissart exposera les Rising Talent Award. Tout le continent africain y sera à l’honneur. Un seul et même lieu, pour que la jeune garde africaine se révèle.

116 Turenne mettra à disposition son grand espace unique aux écoles de design françaises et étrangères, pour pourront présenter une sélection des créations de leurs jeunes diplômés. Chaque formation pourra illustrer, spécifier son ADN et exposer ses idées. Des anciens élèves pourront éventuellement exposer. Dans la galerie, une série de conférences organisées par Chantal Hamaiden, avec des designers et des architectes. En partenariat avec les automobiles Mini, un studio « Mini Living » enregistrera les conférences en live et les retranscrira sous forme de podcast.

Espaces Commines, le lieu de l’âge de la raison. Il est désigné ainsi parce que les designers qui ont été sélectionnés parmi les Rising Talent Award les années précédentes : Américains, Français, Britanniques, et Chinois seront conviés pour expliquer leurs travaux et montrer ce qu’ils sont devenus, comment ils ont évolués. Paris Design Week les a suivis tout au long de leurs carrières. Une occasion unique pour que les professionnels et le public puissent les rencontrer et s’en inspirer. 

« Des contraintes naissent les opportunités. Des habitudes qui resteront. Et on saura tirer ce qui il y a de positif de cette expérience »

Malgré la conjoncture actuelle, le but n’est pas de se morfondre, mais de penser à l’avenir avec un grand A.

(RE)GENERATION : la thématique de la Paris Design Week 2020

En plein confinement, Paris Design Week a lancé une initiative en partenaritat avec la Mairie et les ateliers de Paris. Un appel aux projets pour des designers.

« Proposer des projets d’installation monumentales en extérieur partout à Paris, c’est-à-dire investir dans des lieux sur la voie public, dans des cours, des jardins, et monter ses installations pendant la période du PDW. On a lancé cet appel à projet pendant la période de confinement. En l’espace de quatre semaines, on a reçu plus de 20 propositions de projets, très intéressantes et ambitieuses et évidemment on a été étonné de voir cet engouement. On voit bien qu’il y a une envie de tout le monde de se projeter dans l’après, et de s’investir sur des projets d’avenir. C’est une façon pour les jeunes designers de s’exprimer pendant la période de la PDW. » 

Aujourd’hui, comme depuis déjà 5 ans, les talents émergents se soucient d’un sujet profondément d’actualité : le développement durable. 

«C’est un sujet qui intéresse de plus en plus les designers, de plus en plus d’entre eux travaillent sur des façons de concevoir des objets qui soient plus économes en ressources et en matières. Ce sera certainement un sujet qui sera traité, et encore plus cette année. La crise qu’on traverse met en exergue les dysfonctionnements d’un système mondialisé. Où on se rend compte que chercher ses ressources à l’autre bout de la planète n’est pas viable.»

La thématique de l’année est la REGENERATION. C’est avant tout une étude conduite par le bureau de tendance Nelly Rodi pour les 25 ans de Maison & Objet. Dans le cadre de Paris Design Week, l’association « Les Canaux » présentera les réalisations des entreprises qu’elle soutient dans le cadre de son exposition le booster circulaire. Une nouvelle manière de soutenir des projets qui ont un impact positif sur la planète et la société. 

« Il y a une thématique dans cette édition de 2020 autour de la REGENERATION.  On a choisi cette dernière avant la crise du Coronavirus , elle arrive à point nommé. Parce qu’on se dit que cette sortie de crise va être le moment de réinventer des choses. Beaucoup de certitudes qu’on va devoir oublier, il va falloir remettre à plat notre façon de fonctionner. Et on espère que cette thématique sera reprise par beaucoup de participants de la PDW pour l’illustrer. »

Paris Design Week est un rendez-vous à ne pas rater, dans des lieux prestigieux en plein cœur de la capitale. Une nouvelle page qui se tourne.