Partager l'article

CEREN ARSLAN OU LES NOUVELLES RÉALITÉS 

L’artiste-designer installée à New York crée des architectures et des environnements à partir de données numériques pour offrir des expériences visuelles hyperréalistes.

Les conceptions d’architectures sont devenues en une dizaine d’années une part importante de l’ère du numérique. Les logiciels de modélisation et les technologies de pointe repoussent les limites du réalisme photographique, brouillant les frontières entre réel et virtuel. Ces rendus hyperréalistes servent aujourd’hui d’outils de communication pour les artistes, les designers, les architectes et autres créateurs, plongeant l’internaute dans des atmosphères esthétiques et émotionnelles. Ceren Arslan en est un parfait exemple. Cette virtuose Américaine de 26 ans combine dans ses compositions les outils digitaux, les techniques artisanales et les données numériques pour créer des scènes qui génèrent de nouvelles réalités narratives. Inspirée par Ricardo Bofill, Luis Barragán, Peter Zumthor, mais aussi par Diana Vreeland et Wes Anderson, Ceren Arslan a déjà un portfolio impressionnant par sa qualité visuelle, artistique et graphique. 

Trompe-l’œil

Son premier projet, « Episodes », est une série de collages en 2D utilisant des données numériques partagées sur Internet qui représente des bâtiments imaginaires nommés d’après des villes connues. Avec « EXIT », l’artiste élargit le concept en 3D via des espaces qu’elle appelle « pré-fictifs », approfondissant ses recherches sur l’influence des ressources numériques. Elle questionne ainsi la culture et la création de l’image architecturale où les environnements transformés, qui n’existent pas aujourd’hui, ont le potentiel d’exister dans le futur. C’est à travers les imperfections capturées de la vraie vie (textures, matériaux, motifs) qu’elle atteint ce niveau d’authenticité absolue. « EXIT » se définit ainsi comme une sortie de notre monde pour mieux entrer dans une nouvelle réalité fictive. Aujourd’hui, Ceren Arslan continue de faire évoluer son projet avec d’autres moyens d’expression comme la vidéo, l’animation, la musique et la peinture, tout en gardant l’objectif de pouvoir bâtir concrètement ce qu’elle crée numériquement.

https://exitceren.com

Crédit Série Exit © Ceren Arslan

Crédit photo portrait © Semina Bildik

Nathalie Dassa

ABONNEZ VOUS À LA NEWSLETTER