Partager l'article

L’EAU DE COLOGNE: AUX ORIGINES DU PARFUM 

Le parfum voit le jour en Égypte antique, sous la forme de divinations adressées aux dieux par la fumée d’encens. Il renaît au Moyen Âge sous un jour thérapeutique, marquant les prémices de l’eau de Cologne. 

Le Moyen Âge voit éclore les mixtures à base de plantes, prisées pour leurs bienfaits purifiants, à l’image de l’eau de la Reine de Hongrie (1370) qui mêle lavande, sauge et romarin. 

Au XVIIIe siècle, l’italien Gian Paolo Feminis part à Cologne vendre ses Aqua Mirabilis, mariage d’alcool et d’agrumes, dont les vertus médicinales sont reconnues par la faculté de médecine de Cologne en 1727. À sa mort, il confie la formule de ce remède miracle à son neveu, Gian Maria Farina, que son descendant, qui fonde sa marque à Paris, revend à Roger & Gallet. 

L’eau de Cologne a le vent en poupe auprès de la Cour Royale. Guerlain crée l’eau de Cologne Impériale (1853) pour l’impératrice Eugénie, asseyant ainsi sa renommée de parfumeur. 

Loin d’être démodée, l’eau de Cologne jouit d’un succès intemporel. Riche en notes légères, elle séduit par sa fraîcheur et son élégante simplicité. Elle repose sur une structure d’agrumes, de néroli, de petit-grain, de lavande, de thym et de romarin, que les marques revisitent aujourd’hui avec modernité. À l’image de Guerlain, qui réinterprète le genre avec la Cologne du 68 dans une dimension épicée, ou encore d’Hermès, qui imagine de belles variations avec sa gamme de Colognes : l’Eau d’orange verte, l’Eau de gentiane blanche, l’Eau de rhubarbe écarlate, l’Eau de narcisse bleu

Les marques de niche cultivent aussi ce registre, à l’image d’Institut Très Bien avec sa Cologne à la Russe, ou d’Atelier Cologne qui construit son adn autour de formules plus tenaces. Les Editions de Parfums Frédéric Malle mettent en scène une fleur d’oranger musquée, au sillage enveloppant, avec la Cologne Indélébile

Il ne vous reste plus qu’à choisir votre cologne pour l’été parmi une offre à la fois large et confidentielle !

Sophie Normand 

ABONNEZ VOUS À LA NEWSLETTER