PARENTESI DE FLOS

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

CÉLÈBRE SES 50 ANS

Parentesi de flos

Ce luminaire désormais quinquagénaire est né de la rencontre posthume de deux grands designers. Tout commence avec Pio Manzù, designer décédé à l’âge de 30 ans en 1969, à qui l’on doit l’iconique Fiat 127. Admiratif de son travail, Achille Castiglioni n’aura hélas jamais le privilège de le rencontrer de son vivant. C’est grâce à sa veuve qu’il finit par se plonger dans ses croquis et autres ébauches de projets.

Il découvre alors une forme cylindrique émettant de la lumière, reposant sur une tige connectée au sol et au plafond. Grâce à une vis, ce luminaire peut aller de bas en haut et s’arrêter au niveau voulu. Tout dans ce projet séduit Castiglioni : simplicité, flexibilité mais aussi légèreté. Avec la maison d’édition Flos, il revoit ce projet en remplaçant la tige par un câble métallique sur lequel coulisse un tube auquel est rattachée la lampe.

L’installation est fixée par un poids de 5 kilos au sol et un tendeur de bateau au plafond. Une icône est née. Elle célèbre ses 50 ans cette année, en s’offrant deux nouveaux coloris : turquoise et orange.

www.flos.com/fr/produits/lustres-suspensions/parentesi/parentesi/

Par Lisa Agostini

Retrouvez tous nos articles de la rubrique DESIGN.

Parentesi de flos

Articles recommandés par les lecteurs