Partager l'article

Escapade Égadienne

De la Sicile, on connaît Palerme, Catane, Messine ou encore l’Etna. Ce mois-ci, Acumen vous emmène dans l’ouest de l’archipel à la découverte des îles Égades, bien plus intimes et plus secrètes. 

Mieux gardées que les îles Éoliennes, les îles Égades sont de véritables perles siciliennes. Embarquez à Trapani, à plus d’une heure de route de Palerme, pour la destination principale de l’archipel : Favignana, et vivez le farniente insulaire propre au Sud italien. Dès votre arrivée au port, les bateaux de pêcheurs à l’esthétique d’époque, bleu et rouge, donnent le ton : la mer sera au rendez-vous dans l’assiette. En effet, depuis le XVe siècle, les Égades sont connues pour leurs nombreuses usines de conserverie et la pêche au thon. Il est très fréquent de trouver le poisson en question sur les marchés sous toutes ses formes : en poutargue, séché́ ou parfumé

Les îles étant situées non loin de la Sardaigne et de la Tunisie, l’influence arabe s’y fait sentir. La pêche, par exemple, s’y exerce selon une vieille tradition nord-africaine à l’aide d’un immense filet, la madrague, dans le respect du folklore local. Chaque année a lieu en mai la Mattanza, l’équivalent des corridas, où le taureau est remplacé par du thon et l’iconique cape rouge par ce fameux filet surdimensionné. Et si les Égadiens sont tant attachés aux anciennes coutumes, c’est parce que les îles gardent en elles les vestiges de leur histoire. Au sommet de la montagne qui traverse la ville se dresse le fort abandonné Santa Caterina, bâti par les Normands en 1081, qui offre une vue à couper le souffle. Les terres alentour sont également parcourues d’immenses cavités, héritage du passage en 241 av. J.-C. de la bataille des îles Égates dans laquelle se sont affrontés Romains et Carthaginois.

Avec leurs montagnes en arrière-plan, leurs petites ruelles étroites et leurs couchers de soleil inoubliables, les îles Égades sont, sans conteste, un petit paradis encore préservé du tourisme de masse. De Lido Burrone à Cala Rossa, les plages de Favignana n’ont rien à envier à celles des Cyclades. De l’archipel composé de trois îles, Levanzo, Marettimo et Favignana, cette dernière est la plus visitée. La première, la plus petite, est parfaite pour se couper du monde dans un endroit où les voitures sont bannies et où le seul hôtel ne peut accueillir que 40 voyageurs. Les yeux ne se poseront là que sur la nature verdoyante, le bleu des eaux limpides et le blanc des falaises calcaires. Quant à la deuxième, la plus éloignée, elle reste sans doute la plus sauvage. Trois îles à la beauté authentique et envoûtante à découvrir sans plus tarder…

Voyages sur-mesure en Italie
soloinitalia.fr

Par Cheynnes Tlili

Retrouvez les articles de la catégorie City Guide

ABONNEZ VOUS À LA NEWSLETTER