La villa Albertine, vitrine de la culture française aux États-Unis

La France inaugurera cet automne à New York la villa Albertine, avec l’objectif de mettre les jeunes artistes français en prise avec la culture américaine. Cette future résidence de création artistique, dont l’ouverture a été annoncée le 2 juillet par le Quai d’Orsay, s’inspire de la prestigieuse villa Médicis à Rome.  

A la différence du prestigieux palais romain du XVIe siècle, la version US se déclinera en un réseau de villas présent dans les 10 plus grandes villes du pays. 

Ces institutions recevront à terme 60 résidents durant des séjours allant de un à trois mois, pour un coût moyen de 20 000 euros, soit un budget de 1,2 million d’euros par an cofinancé par du mécénat privé, dont la fondation Bettencourt-Schueller. La villa Albertine, dont le nom fait référence à l’une des « jeunes filles en fleurs » de Proust, offrira une quinzaine de programmes d’accompagnement pour des conservateurs de musée, des scénaristes de films ou de jeux vidéo, tout en assurant la promotion de la création numérique française aux États-Unis. 

La villa Albertine deviendra ainsi un outil diplomatique outre-Atlantique.

if.institutfrancais.com

Par Astrid Pilpe

Retrouvez les articles de la catégorie ARCHITECTURE

DISCOVER OUR LATEST ARTICLES​​

ART, ARCHITECTURE, CITY GUIDE, DESIGN, TRENDS & SOCIETY, FASHION, PHOTOGRAPHY

Recommended