La renaissance de la Samaritaine

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Elle est l’emblème de la Belle Époque parisienne. Après seize ans cachée sous des bâches de travaux, la Samaritaine se dévoile enfin à nous et ouvre les portes de son antre lumineux ! Une renaissance très attendue du grand magasin, propriété de LVMH, pensée comme une prolongation de l’esprit moderne du couple fondateur et tournée vers les attentes du XXIe siècle. 

La Samaritaine - Paris © Matthieu Salvaing

La façade en mosaïque dorée fait scintiller les quais de Seine alors que la verrière en fer forgé illumine les majestueux escaliers de l’atrium. Difficile d’imaginer que la Samaritaine est née en 1870 d’une simple échoppe au coin de la rue de la Monnaie, face au Pont-Neuf. Pourtant, Ernest Cognacq perçoit d’emblée son atout géographique. Accompagné de sa femme Marie-Louise Jaÿ, il débute son ascension en acquérant les boutiques mitoyennes, avant de faire construire en 1910 un chef-d’œuvre de l’architecture Art nouveau, signé Frantz Jourdain. Bientôt, l’établissement aux ornementations organiques et à la délicate ferronnerie est rejoint par un deuxième édifice tout aussi spectaculaire. Ce nouveau magasin conçu en 1928 par l’architecte Henri Sauvage marque l’arrivée du mouvement Art déco. Ces deux prouesses architecturales affirment l’ambition de ce couple avant-gardiste, qui cherchait à se mesurer aux grands magasins parisiens de l’époque. Les habitants du quartier courraient à la Samaritaine pour dénicher les robes de la dernière mode, flâner entre les étals de tissus ou simplement pour être vus. 

Le rayonnement du magasin va pourtant s’assoupir. En 2005, la Samaritaine ferme ses portes dans le but de réhabiliter sa structure presque centenaire. Le projet du groupe LVMH est alors ambitieux : restaurer les deux édifices classés et leur joindre une extension audacieuse, afin d’insuffler une dimension contemporaine au grand magasin. Près de seize ans d’intervention plus tard, l’établissement a retrouvé son lustre d’antan.  

Plus qu’un espace de vente, la nouvelle Samaritaine est un lieu de découvertes, de surprises et d’expériences, en constante évolution ! La mode y est décloisonnée, offrant autant une sélection de marques de luxe qu’une présentation de jeunes créateurs émergents. Si le bâtiment Art nouveau (appelé désormais Pont-Neuf) invite à la flânerie et à la détente dans un intérieur raffiné en dialogue avec l’enveloppe historique, la nouvelle construction rue de Rivoli est une ode à la modernité. Décriée à sa construction, la structure imaginée par l’agence japonaise Sanaa (architectes derrière la réalisation du Louvre-Lens) répond subtilement aux deux bâtiments historiques. Sa façade entièrement en verre ondulé joue à la fois sur la transparence et la réflexion provoquée par la lumière du jour, à l’image de la verrière Art nouveau et des décors en mosaïques dorées. Le dialogue entre passé et présent s’immisce jusqu’à l’intérieur, où des structures façon colonne Morris et des fragments de façades haussmanniennes invitent la ville dans le magasin. Dans ce nouvel espace, l’art y est roi, émergeant par des accrochages de talents de la galerie Perrotin, mais également dans La Factory. Un espace vivant et évolutif qui offre une carte blanche à de jeunes artistes pour réaliser des œuvres in situ. 

La Samaritaine - Paris © Matthieu Salvaing

À la Samaritaine, l’art de vivre à la française s’exalte sous toutes ses formes, jusqu’à la gastronomie ! Pour autant, le grand magasin n’écarte pas l’engagement social que lui conféra le couple Cognacq-Jaÿ à ses débuts. Des valeurs humanistes que perpétue le groupe LVMH en proposant au cœur du nouvel espace des logements sociaux et une crèche. 

L’établissement rénové apporte un nouveau regard sur les grands magasins. Glorifiant son passé, invitant le présent et préparant l’avenir, la Samaritaine dépoussière le code du luxe. Attirant client étranger aussi bien qu’habitant du quartier, elle semble séduire tout curieux en quête de nouveauté. Une renaissance réussie qui promet d’être éternelle !  

https://www.dfs.com/fr/samaritaine

Articles recommandés par les lecteurs