Du Palais de Tokyo au Trocadéro, les nouveaux restaurants du 16e arrondissement

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Depuis la réouverture des restaurants, plusieurs enseignes ont vu le jour, pour notre plus grand plaisir. Si le 16e arrondissement de Paris regorge de lieux culturels et touristiques, on y déniche également de petites pépites culinaires. Acumen fait le point sur les nouveaux restaurants, du parvis du Palais de Tokyo en remontant jusqu’au Trocadéro ! 

La terrasse du Bambini © Romain Ricard

Le Bambini, ou l’excellence de la cuisine italienne

La dolce vita, vous en rêviez, la voilà ! Avec l’arrivée de Bambini, un restaurant de Paris Society, c’est toute l’Italie qui s’invite au Palais de Tokyo. Avec ce nouveau projet un peu fou, Laurent de Gourcuff, fondateur du groupe, et Romain Taieb, ex-dirigeant du Piaf, proposent un lieu joyeux, décomplexé et, surtout, accessible à tous.

À l’intérieur du restaurant, le décor est ludique et sophistiqué, et évoque une Italie festive, libre et insouciante. Cette parenthèse hors du temps est l’œuvre des architectes d’intérieur Virginie Friedmann et Delphine Versace. Leur projet, qui marie les matériaux nobles et naturels, traduit une beauté à la fois simple, traditionnelle et authentique. Sur la terrasse comme à l’intérieur, les styles et les époques cohabitent harmonieusement. Des suspensions géantes en rotin aux tissus fleuris, en passant par des couleurs pastel, des balcons majestueux et une végétation abondante, ce lieu à la fois intime et chaleureux est une véritable ode à la vie et au partage.

Côté menu, une carte généreuse attend les plus gourmands : des arancini, ces savoureuses croquettes de riz au fromage, une burrata crémeuse, des pâtes aux truffes, des carpaccios, des focaccias et autres pizzas, symboles d’une cuisine ensoleillée et pleine de bonne humeur, ou encore de la bresaola et du jambon de Parme. Les classiques se retrouvent jusque dans les verres, avec des cocktails comme le Spritz, les Amaretto Sour et les Crazy Bellini signés Eric Sablonnière, ancien chef barman de l’hôtel de Crillon. Sans oublier la petite touche de douceur pour terminer en beauté, avec les beignets napolitains accompagnés de caramel fondu et de noisettes du Piémont ou encore les birthday cakes, les tiramisus et les glaces faits maison. Un plaisir pour les yeux comme pour les papilles, dans un environnement audacieux en pleine effervescence !

Bambini Paris

https://bambini-restaurant.com

13, avenue du Président-Wilson, Paris 16e 

Ouvert du lundi au vendredi : 12 h – 15 h

Week-end : 12 h – 15 h 30 

Dîner : 19 h – 22 h

Sur réservation par mail uniquement : contact@bambini-paris.com

Bambini, Lemon Giant Cake © Romain Ricard

Le Dumbo Park : des burgers savoureux en terrasse

Dumbo, c’est le spécialiste de la street-food minimaliste. Pour fêter la réouverture des restaurants et l’arrivée de l’été, le burger joint installe son éphémère « Dumbo Park » sur le parvis du musée d’Art moderne et du Palais de Tokyo jusqu’à fin septembre.

Cette « rencontre entre Pigalle et le Trocadéro », comme aiment la qualifier les deux propriétaires de Dumbo, Charles Ganem et Samuel Nataf, donne lieu à une terrasse éphémère de 300 m² gérée en collaboration avec le Moma Group. Les meubles chinés côtoient des assises inspirées des tabourets du Dumbo situé à Pigalle, dans une structure tout en bois.  

Avec ses trois spots regroupés, Dumbo oscille entre création, inspiration et délectation. En effet, le restaurant s’est spécialisé dans le smash burger, plat signature de la street-food américaine dont la viande est grillée à plat sur une plancha. Les deux recettes originales – le cheeseburger et le classic cheese – seront complétées pour l’occasion par une version végétarienne. La toute dernière création sucrée de Dumbo, le Ice Cream Sandwich, sera également de la partie : toujours d’inspiration outre-Atlantique, ces savoureuses glaces sont réalisées par Alain Chartier, champion du monde des desserts glacés et meilleur ouvrier de France. Pour les amoureux des vins naturels, la carte des boissons en propose une large sélection, ainsi que des bières à la pression et des cocktails granités aux saveurs mexicaines, à base de tequila et de mezcal. Souvent cité pour ses burgers, reconnus comme les meilleurs de Paris, Dumbo promet une expérience culinaire inoubliable, dans un cadre idyllique offrant une vue exceptionnelle sur la tour Eiffel !

 

Dumbo Park, par Dumbo Paris

www.dumboparis.com

13, avenue du Président-Wilson, Paris 16e

Ouvert tous les jours : 11 h 30 – 1 h

Fermeture exceptionnelle du 17 au 28 juin 2021

La terrasse du Dumbo Park © Félix Dol Maillot
Burger Dumbo © The Social Food

Forest, le végétal haut de gamme

Rien n’arrête Julien Sebbag, chef autodidacte, talentueux et passionné. Après avoir ouvert plusieurs restaurants dans Paris, il s’associe à Moma Group et dévoile Forest, haut lieu du végétal. Installé sur la terrasse du musée d’Art moderne, le restaurant propose une carte généreuse et bienveillante.

La cuisine de Julien Sebbag est à son image : honnête et transparente. Il met un point d’honneur à préparer des plats éthiques et végétaux, avec des ingrédients frais et de saison, pour répondre au fil conducteur de l’éco-responsabilité. La carte de Forest est réconfortante et invite au partage comme au voyage : les pleurotes flambés au Mezcal Union font concurrence à la salade d’asperges et de petits pois, tandis que le carpaccio de courgettes et la galette de kebab aux aubergines brûlées à la braise nous font de l’œil. Cette authenticité se retrouve jusque dans les boissons, et notamment les vins, savoureusement parfumés et naturels.

Décrit comme un lieu de vie immersif, Forest est un espace de création à part entière, à l’abri du bruit parisien. La terrasse a été pensée comme une parenthèse végétale dans un univers brut et minéral, à l’image du musée d’Art moderne et du Palais de Tokyo. Si les assiettes sont mises en valeur, la place donnée à l’architecture et à la scénographie est tout aussi importante. La programmation musicale a ainsi été confiée au directeur artistique Dorion Fiszel, connu pour ses ambiances festives et positives. Avec ces expérimentations culinaires et sonores, Forest devrait tenir sa promesse d’éveiller tous nos sens !

Forest par Julien Sebbag

www.forest-paris.com

11, avenue du Président-Wilson, Paris 16e

Ouvert tous les jours : 11 h 30 – 18 h et 20 h – 1 h

© Forrest
© Forrest

Articles recommandés par les lecteurs