« Seta / Silk » : ode à la soie au musée Ferragamo

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
La faune et la flore sont deux des emblèmes des foulards de la marque italienne © Salvatore Ferragamo

C’est un univers enchanté aux couleurs resplendissantes qui se dévoile dans un ancien palais à quelques mètres du Ponte Vecchio à Florence. Dans le tout nouveau musée Salvatore Ferragamo, une exposition célèbre les foulards en soie qui ont fait la renommée de la maison de luxe italienne. Des toutes premières créations aux dernières collections, le parcours – conçu sous forme de visite virtuelle à travers les pièces du palazzo Spini-Feroni – retrace l’histoire de l’art de la soie, matière que la maison s’est appropriée dès les années 1970 à l’initiative de Fulvia Ferragamo, la fille du fondateur. Des croquis aux photos des foulards portés par des célébrités, l’exposition met en lumière l’alliance entre la créativité et la maîtrise de savoir-faire ancestraux qui font la particularité des luxueuses créations de la maison Salvatore Ferragamo.  

Fulvia Ferragamo, la fille du fondateur de la marque italienne © Salvatore Ferragamo

Salvatore Ferragamo, luxueux bestiaire italien 

Si l’art de la soie est à l’honneur de cette rétrospective, l’exposition rend également hommage à l’histoire d’une maison bientôt centenaire et à la vision qui a inspiré ses fondateurs. Aujourd’hui emblème du luxe italien, la maison doit son nom à Salvatore Ferragamo (1898-1960) qui fait ses premiers pas dans la mode en concevant et en proposant des souliers en cuir à la fois luxueux, modernes et uniques. Au cours des Trente Glorieuses (1945-1975), l’habillement et la mode connaissent un véritable essor. Salvatore Ferragamo décide alors de diversifier sa marque et conçoit sa première collection de foulards en soie. Au décès de son père, Fulvia reprend les rênes de la création et fait du foulard en soie l’un des produits signature de la prestigieuse marque. 

À partir des années 1970, Fulvia Ferragamo développe une nouvelle esthétique, ornementale et colorée, qui caractérise encore aujourd’hui les carrés de soie de la maison italienne : les animaux sauvages se mêlent aux fleurs exotiques dans une explosion de couleurs étincelantes, et le foulard, devenu un accessoire de mode aussi précieux que joyeux, se regarde comme un véritable tableau. Les motifs fascinent, subjuguent, captivent, dans un cheminement où la nature semble prendre vie. L’exposition met à l’honneur ce « bestiaire » d’imprimés luxueux inspirés de la faune et de la flore avec lequel la maison Ferragamo a su marquer les esprits.

© Salvatore Ferragamo

De l’art oriental aux peintures du XXe siècle, en passant par d’anciens livres de botanique, le monde créatif de Ferragamo regorge de références riches et captivantes, constituant un véritable laboratoire d’inspiration mis en lumière dans l’exposition, comme le processus créatif – simple en apparence, mais d’une grande complexité conceptuelle et de réalisation – qui se cache derrière un foulard en soie. Une fois couchées sur le papier, ces reproductions sont conservées aux archives et sont, pour certaines, exposées au milieu des foulards du musée Ferragamo. Une jolie façon de nous raconter l’histoire d’une union parfaite entre intuition créative et savoir-faire.

© Salvatore Ferragamo

 

« Seta / Silk » au musée Salvatore Ferragamo

Palazzo Spini-Feroni, Florence

Découvrez l’exposition virtuelle

www.ferragamo.com

Articles recommandés par les lecteurs