Exposition Superzoom : Premier show solo de l’artiste Desire Moheb-Zandi / Des tapisseries de matières qui relient le monde

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Aurélien Mole

Pour sa toute première exposition personnelle en France intitulée « Fields of Reflections » et présentée par Superzoom, l’artiste Desire Moheb-Zandi présente une série de tapisseries qui nous invitent à des voyages entre les matières et les rêves, du Brésil à la Turquie, en passant par la Californie. Ses œuvres associent harmonieusement ces matériaux et le fil à tisser pour former des paysages qui oscillent entre abstraction et évidence.

Desire Moheb-Zandi observe, analyse et collecte des matériaux qui l’entourent, recomposant le monde selon ses inspirations : elle assemble du plastique industriel de New York à des tubes de néon ramassés à Pontal de Maceio au Brésil, des fils de coton trouvés en Turquie à de la laine mèche provenant d’une ferme de la vallée de l’Hudson… Guidée par le fil et son intuition, Desire Moheb-Zandi se lance ensuite pleinement dans la composition de son œuvre, sans croquis ni travail préparatoire. Elle assemble ces divers morceaux de matière venus du monde entier pour former une palette composite, faite d’explorations formelles et chromatiques.

© Aurélien Mole

Cette fabrication directe de la tapisserie au fil des formes et des motifs place Desire Moheb-Zandi dans la lignée des tisserands, la plupart non-occidentaux, qui n’utilisaient pas d’écrits conventionnels pour composer les pièces textiles, mais plutôt des symboles permettant de transmettre leurs idées. Afin de comprendre la démarche de cette artiste cosmopolite, il faut remonter à ses origines. Petite fille d’Ouzbeks, Desire Moheb-Zandi est née à Berlin et a grandi en Turquie, pays natal d’une partie de sa famille. Sa grand-mère, qui lui fit office de manuel d’apprentissage, lui a transmis le savoir-faire ancestral d’une culture textile encore bien vivante aujourd’hui, grâce à des artisans et artistes qui ont repris le flambeau de cette activité traditionnelle. Toute jeune, elle quitte la Turquie pour s’installer à New York et intégrer la Parsons School of Design avant de découvrir la Californie, le Brésil, et désormais la France où elle vit et travaille au rythme de son métier à tisser. Desire Moheb-Zandi a construit son langage en puisant dans la diversité de ses racines et de ses voyages, dans l’influence d’artistes qu’elle admire – Sheila Hicks, Erin Riley, Gunta Stölzl, Terri Friedman – ainsi que dans les poèmes perses, les champs de tapis de la région d’Antalya ou encore les idoles Kilia, des statuettes turques datant de l’âge du bronze.

© Aurélien Mole

L’artiste tisserande est guidée par son fil, et les réseaux formés par celui-ci créent des possibilités infinies et de multiples récits. Chargé de l’histoire de l’art textile, le fil devient le symbole de la transmission d’un savoir-faire millénaire. Dépassant les frontières traditionnelles du tissage, Desire Moheb-Zandi se donne à son art en s’engageant dans une voie libre et inventive, à travers l’utilisation et l’exploration de matériaux et de techniques nouvelles et personnelles.

Assemblages de liens et de fils entremêlés, ses œuvres connectent vies collectives et individuelles qui se croisent en de complexes agencements, brisant les frontières entre le féminin et le masculin, le naturel et l’industriel, l’ancien et le contemporain, la force et la sérénité. « Mes œuvres sont comme une extension de moi-même, elles dégagent et provoquent des émotions fortes que les visiteurs saisissent pour les réinterpréter à leur manière », confie-t-elle, invitant le spectateur à effleurer délicatement ses œuvres au cours de la visite. Une invitation généreuse et précieuse, au moment où le toucher devient un acte redouté.

© Aurélien Mole

 

Superzoom présente « Fields of Reflections » de Desire Moheb-Zandi 

Du 30 janvier au 28 février 

21, rue Chapon, Paris 3e

 

www.superzoomart.com/fields-of-reflections

 

# location galerie paris # location espace le marais # exposition paris #exposition marais # galerie à louer paris # galerie à louer marais