Partager l'article

Quand la fureur du trading s’empare des millennials et de la génération Z

De nouvelles applications de courtage qui démocratisent l’accès aux marchés financiers rencontrent un franc succès auprès de la nouvelle génération. Malgré le contexte économique incertain, nombre de millennials et de jeunes de la génération Z se sont lancés dans le trading par le biais de ces applications pendant le confinement, non sans risque et controverses…

Trois millions de nouveaux utilisateurs en six mois ! C’est le record impressionnant enregistré par Robinhood, une récente application de trading qui fait fureur outre-Atlantique. Fondée en 2013 par Vladimir Tenev et Baiju Bhatt, deux anciens du mouvement Occupy Wall Street qui voulaient démocratiser l’accès aux marchés financiers, Robinhood propose une interface ludique, intuitive et interactive permettant de réaliser des opérations exonérées des habituels frais de courtage. Avec cette application, investir en bourse devient facile comme un jeu d’enfant, et chaque transaction y est même saluée à l’écran par une pluie de confettis ! Avec son approche révolutionnaire du trading par une « gamification » de la bourse, Robinhod a attiré depuis son lancement 13 millions d’utilisateurs, pour la plupart âgés de moins de 35 ans, atteignant l’été dernier une valorisation de 8,6 milliards de dollars.

Cet engouement des millennials pour le trading s’est même considérablement renforcé avec la pandémie, les jeunes passant plus de temps sur les écrans, avec le besoin de trouver un passe-temps et portés par l’espoir de réaliser des gains rapides dans le contexte d’un marché de l’emploi atone. Cette situation a pleinement bénéficié aux nouveaux acteurs du trading que sont Robinhood et ses concurrents, et depuis mars 2020, les chiffres donnent le vertige : les avoirs déposés par les utilisateurs de Robinhood y ont été 17 fois plus élevés qu’au quatrième trimestre 2019. De février à mars 2020, l’activité a enregistré une croissance de 60 %, avec une moyenne de 4,3 millions de transactions quotidiennes, et le site de courtage a réussi à attirer la moitié des nouveaux investisseurs sur les marchés financiers. D’autres applications de trading aux concepts similaires comme eToro ou Raging Bull rencontrent le même succès, en proposant une nouvelle approche des marchés financiers adaptée aux usages des millennials et de la génération Z : facilité d’utilisation de l’interface, exonération totale ou partielle des frais de courtage habituels, et mise en valeur des utilisateurs les plus performants auprès de la communauté, comme de véritables influenceurs à l’heure où Twitter ou les réseaux sociaux sont capables d’influer fortement sur les cours de bourse. Les abonnés peuvent échanger entre eux et copier des modèles de portefeuille pour espérer reproduire leur performance, sans avoir besoin des connaissances complexes des mécanismes financiers. Au premier trimestre 2020, les applications de trading Robinhood, eToro et Raging Bull ont ainsi réalisé une croissance respective de 300 %, 220 % et 158 %, attirant en grande partie des primo-boursicoteurs. En mars 2020, 56 % des nouveaux utilisateurs de Robinhood investissaient en bourse pour la première fois et ils étaient pour la plupart âgés de moins de 35 ans. Au cours des mois qui ont suivi le déclenchement de la pandémie, l’âge moyen des investisseurs particuliers a diminué de dix à quinze ans.

ABONNEZ VOUS À LA NEWSLETTER

THE VINTAGE FURNITURE
VENTE DE MOBILIER VINTAGE
Grande sélection de meubles, luminaires et décoration vintage. Grands designers scandinaves www.thevintagefurniture.com