Partager l'article

Les rollers font leur grand retour

Envie de liberté, besoin de défoulement et univers fluo rétro qui fleure bon les années 1980, les bons vieux patins à roulettes reviennent en force sur le devant de la scène. Portés par le confinement, ils transforment les nouveaux rollergirls et rollerboys en stars des réseaux sociaux.

Si vous avez tenté d’acheter des rollers cet été, vous avez peut-être fait face à des délais liés aux ruptures de stock. Les ventes se sont en effet envolées après le confinement. Ainsi, Oxelo, la marque dédiée de Décathlon, a écoulé 50 000 paires de rollers en une semaine seulement et, en France, les ventes ont enregistré un bon de 250 % sur un an.

Sur les réseaux sociaux, les vidéos de roller-skaters font d’ailleurs fureur, faisant de ces derniers de véritables influenceurs suivis par une communauté en rapide expansion dans le monde. Sur TikTok, réseau social en plein essor prisé par la génération Z, le hashtag #rollerskating rassemble aujourd’hui 3,3 milliards de vues. Et au mois d’avril dernier, quand la jeune actrice américaine Ana Coto se filme en déambulant en patins à roulettes bleus au milieu d’une rue ensoleillée de Los Angeles, une chanson de Jennifer Lopez en fond sonore, sa publication devient virale et cumule 17 millions de vues en quelques mois. Cet engouement pour les patins à roulette n’a pas échappé aux marques, incitant les grands noms de la mode à faire appel à ces nouvelles stars des rollers pour promouvoir leurs collections. Pour son dernier show, Etam a ainsi invité Oumi Janta, roller girl suivie par 1 million de personnes, à faire une démonstration au milieu du défilé des mannequins : le spectacle a enflammé le public et les réseaux sociaux.

ABONNEZ VOUS À LA NEWSLETTER