François Catroux: Disparition d’un maître de la Haute décoration

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Décorateur emblématique à la renommée internationale, époux de Betty Catroux, François Catroux s’est éteint le 8 novembre à 84 ans. Retour sur le parcours de l’un des grands maîtres français de l’architecture d’intérieur.

Francois Catroux
Francois Catroux, source: @rizzolibooks.

L’élégance française

Curieux de nature, épris d’avant-garde, courtois et discret jusqu’à sembler distant, doté d’un sens inné de l’harmonie et des proportions, François Catroux aura été un décorateur hors norme, incarnant pendant plus de cinquante ans l’élégance française. Par son style souvent en avance sur son temps, qui reflétait la richesse de sa vision esthétique et de ses connaissances encyclopédiques en matière de bel objet, l’architecte d’intérieur était ainsi capable de faire cohabiter un oiseau sénoufo et un froid manteau de cheminée métallique dans son appartement parisien, en y infusant une atmosphère de sobre opulence et de douceur.

Né en 1936 en Algérie et petit-fils du général Catroux, élève dans la même école qu’Yves Saint Laurent qui deviendra par la suite l’un de ses grands amis, François Catroux commence sa carrière dans le journalisme à New York. Passionné de décoration depuis son enfance, il est tout d’abord mandaté par le magazine Elle pour photographier des intérieurs. C’est durant cette période qu’il rencontre l’architecte Philip Johnson, puis le décorateur Charles Sevigny qui auront sur lui une influence significative et lui communiqueront leur goût pour l’alliance entre l’ancien et le contemporain.

Francois Catroux
Francois Catroux, éditions Rizzoli 2016 © François Halard.

En 1968, François Catroux se voit confier la décoration du showroom de la créatrice de mode Mila Shön à Milan. Ce projet – un espace futuriste presque dénué de mobilier – ainsi que le décor qu’il réalise pour son appartement de l’île Saint-Louis où il emménage avec sa femme Betty Saint Lage, à l’image de leur chambre nuptiale recouverte de vinyle aux rayures diagonales jaunes et blanches, suscitent l’enthousiasme de la presse et lance sa carrière à l’international. François Catroux attire un cercle de clients élitistes parmi lesquels l’industriel Atinor Patiño, le marchand d’art Aimé Maeght et Thierry van Zuylen ou encore la sœur de ce dernier, Marie-Hélène de Rothschild, qui confie à l’architecte d’intérieur la décoration du chalet dans le parc de son château de Ferrières. Par ailleurs, avec sa femme, muse androgyne d’Yves Saint Laurent, ils deviennent l’un des couples en vue de la haute société.

Francois Catroux
Francois Catroux, éditions Rizzoli 2016 © François Halard.

L’élégance intemporelle

À ses débuts, le style de François Catroux est marqué par des tonalités douces, des couleurs neutres et une inclination pour le futurisme minimal. L’année 1975 marque un tournant quand il décore deux appartements du tout nouveau gratte-ciel Olympic Tower à New York, en insérant dans ces espaces modernes et minimalistes des objets anciens d’exception afin de créer une ambiance à l’élégance intemporelle. Dans les années 1980, il commence à intégrer des couleurs vives et de riches imprimés avant de revenir à son inclination naturelle pour l’avant-garde dans les années 2000. François Catroux s’amuse à mélanger les époques, intégrant le néoclassicisme du XVIIIe siècle à la modernité et apportant aux espaces qu’il dessine, à travers son esthétique personnelle, confort, luxe et raffinement.

Adulé des plus grands, il reste actif jusqu’à la fin et travaille notamment pour Barry Diller et Diane von Fürstenberg, Marie-Chantal de Grèce, les Santo Domingo ou encore Roman Abramovitch. En 2016, ses principales réalisations sont présentées dans une monographie publiée chez Rizzoli dont les textes sont signés par David Netto. De chaque illustration de cet ouvrage émane un glamour naturel et un chic fluide caractéristique à travers lesquels ce prince de la haute décoration a défini une nouvelle forme élégance.

Francois Catroux
François Catroux aux éditions Rizzoli, paru le 25 octobre 2016.
François Catroux aux éditions Rizzoli
Paru le 25 octobre 2016
Textes de David Netto, préface de Diane von Fürstenberg 240 pages
Disponible en Click & Collect chez tout bon libraire