Asphalte, le dressing masculin idéal à la demande

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Quand il lance Asphalte en 2016, William Hauvette veut résoudre une question simple :
comment vendre à un prix raisonnable des vêtements qui coûtent chers à produire ?

william hauvette

Cet entrepreneur diplômé de l’EDHEC avait déjà créé, à 25 ans Six & Sept, une marque de maille masculine avec un modèle classique de production et de distribution en gros. De larges collections et coûts importants liés aux stocks et aux commissions des revendeurs conduisant à des prix de ventes élevés… La marque végétait sans jamais décoller.

William et ses associés décident donc de revoir leur modèle de A à Z pour revenir à l’objectif des premiers jours : se rendre utiles en donnant plus de sens aux vêtements. Pour réussir, ils savent qu’il leur faut couper tous les coûts qui ne concernent pas le produit et le service, à savoir limiter les stocks et les intermédiaires, et proposer le bon prix toute l’année pour éviter la logique des soldes.

asphalte menswear

C’est ainsi que naît Asphalte, avec une formule novatrice : plutôt que du traditionnel « produire pour vendre », le modèle sera de pré-vendre puis de fabriquer.

A partir de questionnaires, William et son équipe sonde les consommateurs pour savoir ce qu’ils veulent et co-créer les pièces avec eux. Les modèles de vêtements ainsi conçus sont offerts en précommande sur le site pendant deux semaines avant d’être fabriqués par un réseau de fournisseurs européens. Les pièces sont ensuite livrées dans un délai de un à trois mois. Ainsi, plus de stock ni de gaspillage, et des coûts de production ajustés au plus près.

 

asphalte menswear

Côté style, Asphalte joue le registre d’un vestiaire viril et indémodable, composé de basiques authentiques aux matières solides et confortables, comme le « pull parfait », le « bon blouson », les « sneakers solides » ou encore le « bel imper » actuellement en développement. Souhaitant proposer une mode responsable Asphalte limite ses petites collections au nécessaire (p. ex. un modèle unique de jean ou de col roulé), pour principe de consommer moins mais mieux. En matière de communication, William et ses associés misent sur des messages directs et décontractés, revendiquant leur modèle et les valeurs de la marque pour développer sur le web et les réseaux sociaux une solide communauté – 48 000 abonnés au compteur Instagram.

Quatre ans après la création d’Asphalte, les résultats sont là ! Le modèle de slow fashion 100 % web conçu par William Hauvette, répondant pour beaucoup au besoin de responsabilité environnementale, est un pari gagnant : rentable dès la première année, Asphalte compte désormais 40 000 clients pour un chiffre d’affaires de 6 millions d’euros.
Basée à Bordeaux, l’équipe est passée de 4 à 20 personnes. Et, malgré la crise sanitaire, la marque a tenu la route : lancé à la veille du confinement, son dernier T-shirt prévu pour 15 000 pré-commandes s’est écoulé à …42 000 exemplaires !