Les terrasses cachées du Marais

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Derrière les hauts murs des anciennes demeures historiques et des ateliers du Marais se cachent nombre de terrasses cachées. Avec l’arrivée de l’été, nous vous invitons à partir à la découverte de ces lieux préservés de l’agitation parisienne.

Ces jardins secrets sont de véritables havres de paix au cœur d’un des quartiers les plus dynamiques de Paris.

Acumen Galerie Joseph vous propose sa sélection d’adresses qui recèlent de véritables trésors.

BAMBOU TERRASSE

BAMBOU

A proximité de la rue des Jeûneurs, le restaurant Bambou occupe anciens ateliers de tissus.
Aujourd’hui, Thomas Delafon et Jean-Pierre Lopes ont transformé ces 500m2 en un lieu de convivialité.
Ce bistro joue la carte de l’exotisme chic au menu comme pour sa déco.

En y entrant, on découvre un mur de cages à oiseaux chinées en Chine, un dragon de cuir et de métal ainsi qu’un ancien ascenseur. Plus loin, après les salles du restaurant, se niche une petite terrasse verdoyante. La cuisine franco-thaï est signée Antonin Bonnet. Riz coco accompagnant le Pad Thaï qui révèle de subtiles saveurs de citron vert.
Un voyage dans l’Asie du Sud-Est en plein Paris.

Ouvert tous les jours, de 12 h à 14 h 30 et de 19 h à 23 h 30
Le soir, Bambou dispose de deux services : le premier à 19 h/20 h et le second à 21 h 45/22 h 15

23, rue des Jeûneurs, Paris 2e
01 40 28 98 30

 

GRAND COEUR INSTAGRAM PICTURE

Brasserie GRAND CŒUR

Située dans un ancien relai de poste, la terrasse du GrandCœur se trouve dans une belle cour pavée et côtoie des studios de danse toujours en activité. La brasserie chic et contemporaine est un lieu où se mêlent les matériaux : pierres brutes où sont suspendus des miroirs gigantesques, poutres apparentes et tables en marbre.
Last but not least, la carte du restaurant est signée par Mauro Colagreco. Le chef argentin triplement étoilé pour son restaurant le Mirazur à Menton.

Dans l’assiette, on reconnaît tout de suite sa touche: les légumes en rouleau sont croquants à souhait, la texture du homard est parfaite. Ainsi que l’épaule d’agneau suave et craquante, la crème caramel servie sur un lit de dulce de leche d’une merveilleuse onctuosité.
Pour accompagner ces plats, du Riesling allemand, de Santenay ou un des nombreux vins issus de l’agriculture biologique proposé à prix doux. Le tout dans une ambiance des plus chaleureuse.

Ouvert du lundi au dimanche de 12 h à 14 h 30 et de 19 h 15 à 22 h 30
41, rue du Temple, Paris 4e
01 58 28 18 90

 

griffon paris

GRIFFON

Rue des Francs-Bourgeois, un portail de métal entrebâillé laisse entrevoir une terrasse arborée et décorée de meubles chinés.

D’ailleurs l’édifice  date du 16e siècle, il est aujourd’hui investi par le duo d’entrepreneurs Renaud Barillet et Fabrice Martinez, à l’origine de la Bellevilloise et la Rotonde Stalingrad.

Ici, ils ont voulu une atmosphère feutrée endécorant la terrasse et l’intérieur de briques et de canapés chinés. La terrasse cachée des regards est un refuge où l’on peut déguster des plats appétissants et sans chichi. De la burratina aux légumes grillés, de la saucisse de Morteau, des planches de charcuterie et de fromages, les assiettes s’y savourent dans un cadre rétro.

Griffon, c’est plus qu’une adresse culinaire : la cour pavée chargée d’histoire est un lieu de vie qui propose une programmation culturelle diversifiée offrant l’occasion de multiples rencontres.

Ouvert de mercredi à vendredi de 16 h à minuit
Samedi et dimanche de 12 h à minuit

55 bis, rue des Francs-Bourgeois, Paris 4e