Partager l'article

Bail Art, une société pour investir dans l’art

L’argent ne doit jamais freiner votre passion pour l’art. Ce mot d’ordre, c’est celui de Bail Art. Une société de leasing d’œuvres d’art qui a réussi à s’imposer durablement auprès des entreprises et des collectionneurs. 

Bail Art démocratise l’investissement dans l’art. Car l’art est souvent perçu comme quelque chose d’élitiste dont l’accès dépend d’une certaine connaissance et surtout de certains moyens, tous ne se sentent pas concernés.

Depuis quelques années, la société propose ses services aux galeries, mais aussi pendant les foires d’art. Ce qui offre de nouvelles possibilités au public d’amateurs, qui peut faire entrer plus facilement l’art dans son intérieur. Une vraie révolution dans le milieu du marché de l’art, puisqu’il devient accessible à tout un chacun. 

Galerie Joseph a choisi de dresser le portrait de cette société en pleine expansion sous les lumières de Clara Pagnussatt, responsable des partenariats avec les galeries.

Le leasing pour faire entrer l’art dans les entreprises

Bail Art voit le jour en 2009, à l’initiative d’Édouard Challemel du Rozier. Pour l’entrepreneur, l’amour pour les belles choses est une histoire de famille. « Je suis amateur d’art depuis toujours, mes parents m’y ont initié étant jeune ». Homme d’affaires ambitieux, il se lance dans ce projet voici une dizaine d’années. Il s’associe à trois amis, également amateurs d’art, pour monter Bail Art.

Mais au juste, quel est le but de ce type de société ?

Quand les trois associés se lancent dans cette grande entreprise, en France, le crédit-bail ou leasing est alors exclusif au secteur de l’automobile. Au même moment pourtant en Angleterre, ils observent que le principe est courant dans le milieu de l’art. C’est leur point de départ, et ils vont se donner les moyens de reproduire le modèle sur notre territoire. Bail Art est aujourd’hui le leader en France du leasing d’œuvres d’art, loin devant ses concurrents.

Leur objectif premier :  faire entrer l’art dans les entreprises. Ils constatent que les entreprises ont de grands espaces qu’elles ne mettent pas forcément à profit. Pourquoi ne pas se servir de ces lieux de travail pour exposer des œuvres, par exemple ? Cela permettrait d’une part de valoriser la création artistique. D’autre part, de sensibiliser le public à toute forme d’art.

Parallèlement, les entreprises jouissent d’avantages fiscaux particulièrement intéressants qui leur permet justement de favoriser l’introduction de l’art dans leurs espaces. En proposant ce service de location d’œuvres d’art aux entreprises, Bail Art entend faire la différence.

Bail Art est partenaire de la société KAZoART, une galerie d’art en ligne qui rassemble près de 20 000 œuvres d’artistes pour des prix allant de 100 à 30 000 €. Ensemble, ils mettent tout en œuvre pour faire entrer l’art dans les entreprises. « Donner du cachet à ses bureaux et un accès plus simple à l’art tout en réduisant sa fiscalité : c’est l’objectif du partenariat établi entre KAZoART et Bail Art ».

ABONNEZ VOUS À LA NEWSLETTER