Partager l'article

La mode et le luxe au temps du Coronavirus.

L’épidémie du Covid 19 a eu l’effet d’un séisme sur l’industrie de la mode et du luxe. Les défilés de mode féminine à New York, Londres, Milan et Paris, ont été éclipsés par la pandémie. Qui s’est répandu en Italie, alors que les défilés commençaient là-bas. La précaution, et la paranoïa ont pris d’assaut l’industrie de la mode. Et l’annulation des plus grands événements a été inévitable.

Galerie Joseph vous présente les impacts recensés sur l’industrie de la mode en ce temps de pandémie.

Nos galeries sont malheureusement fermées, 20 espaces atypiques en location dans le Haut Marais. Qui réouvriront pour vous présenter pendant des showrooms, des expositions d’art et de design; les plus belles créations.

L’industrie de la mode et du luxe doit faire face à l’une des plus grandes crises de cette dernière décennie.

Entre produire des masques, et des gels hydroalcooliques. Les grandes maisons de luxe, et les marques de mode font preuve d’un élan de générosité. Pou ainsi aider ceux dont le besoin est urgent. Mais il n’est guère possible d’ignorer l’impact que la pandémie a sur l’économie de ce secteur.

UNE TORNADE S’ABAT SUR LE MILIEU DE LA MODE 

La fin du mois de la mode a été marqué par des inquiétudes grandissantes quant à la propagation du virus en Europe. Le défilé de Giorgio Armani s’est déroulé dans une salle vide et a été diffusé en ligne.

Vous l’aurez compris, la mode et les entreprises du luxe subissent de plein fouet les conséquences de cette crise sanitaire.
Puisque les mesures prises par les pouvoirs publics pour lutter contre la pandémie entraînent dans plusieurs pays des fermetures de sites de production et de magasins. Ce qui aura un impact sur les résultats des plus grands dirigeants de l’industrie du luxe.

Une mise en sommeil de la mode 

D’après Vogue business, les grands groupes du luxe se préparent à une baisse des ventes de 40 milliards de dollars en 2020.
Tout d’abord parce que la chine, fournisseur mondial du textile est le centre névralgique du virus. Et se retrouve aujourd’hui paralysée avec des usines fermées.

Ensuite parce que les acheteurs chinois représentent pour les marques 33% et 35% des achats de luxe au niveau mondial en valeur.  Et devaient même atteindre les 45% du marché en 2025.

Selon le cabinet Bain&Co. Les chinois achètent beaucoup en voyage et à Paris. Ils correspondent à un énorme marché. Dont les lieux de prédilection sont les Galerie Lafayette, Le Printemps, et le Bon Marché.

Sauf qu’au temps du coronavirus, l’exposition à la dépense chinoise des géants du luxe européens, feront de ces deniers ceux les plus affectés. Et les ventes de l’industrie de la mode et du luxe connaîtront une chute sans précédent.

François Le Louët, le Président de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin a écrit :
« Productions suspendues, magasins fermés, transports ralentis.  L’épidémie de Covid-19 qui nous touche a des conséquences immenses sur nos entreprises. Dès le début de la crise, j’ai alerté les autorités sur l’impact qu’elle aurait sur l’ensemble de l’écosystème de la mode. »

GALERIE JOSEPH PARIS

116 rue de Turenne, 75003 Paris

Phone : +33 (0)1 42 71 20 22

Fax : +33 (0)1 42 71 00 11

info@galeriejoseph.com

Formulaire de Contact

Adresses des galeries

THE VINTAGE FURNITURE

VINTAGE FURNITURE SHOP The widest selection of vintage scandinavian furniture and decoration.Scandinavian designers www.thevintagefurniture.com